Historique de la version V16-2 Build 8200

Généralités

  • Il y a une nouvelle fonctionnalité dans le centre de contrôle. Cette nouvelle fonctionnalité permet de vérifier la construction des pièces de bois avec un contour manuel. Ces pièces ont par exemple été découpées ou façonnées avec la fonction « Détails de l’objet » et sont listées dans la rubrique « Pièces de bois avec des façonnages de contour ». Les pièces effacées ou dont le façonnage de contour a été annulé sont supprimées automatiquement dans cette dernière rubrique du centre de contrôle.
    En plus, le nombre de conflits non traités est affiché désormais. Il est également possible de déplacer les conflits dans la liste à l’aide de la fonction Glisser-Déposer. Cela permet d’adapter individuellement le centre de contrôle pour obtenir une bonne vue d’ensemble.
  • Les réglages de couleur, les réglages d’affichage (F7) et les préréglages (Alt+F7) peuvent désormais être sauvegardés dans la construction. Cela permet de sauvegarder le contenu avec la mise en page des plans d’un projet ainsi que de sauvegarder des détails constructifs tels que découpages pour le voligeage d’égout, raccourcissements du faîtage, rabotages etc.
    Dans la version 16-2, les réglages de départ de couleur, les réglages d’affichage (F7) et préréglages Alt-F7 du répertoire global sont copiés automatiquement directement dans la construction dès la création d’un nouveau projet. Il est bien sûr à tout moment possible de charger des réglages différents.
  • Dans la fonction «Réglages couleur » du menu "Affichage", quatre fonctions sont disponibles pour charger et sauvegarder les réglages de couleur. Ces fonctions s’appellent « Sauvegarder », « Charger », Sauvegarder comme modèle“ et „Charger le modèle“. La fonction „Sauvegarder“ permet de sauvegarder les réglages de la construction actuelle, la fonction « Charger » permet de charger les réglages de cette dernière. La fonction « Sauvegarder comme modèle“ permet de sauvegarder le réglage actuel dans le répertoire des modèles Sema. La fonction „Charger le modèle“ permet de charger les réglages modèles de ce répertoire. Les deux derniers réglages sont disponibles pour tous les projets de construction. Les réglages modèles chargés sont copiés automatiquement dans la construction actuelle.
  • Les fonctions pour sauvegarder et charger des préréglages (Alt-F7) sont identiques à celles pour les réglages de couleur. On a pris soin à ce que les réglages définis par l’utilisateur tels que manipulation de la souris, chemins de système et renvois ne soient pas concernés par cette nouveauté.
    Les préréglages modèles chargés pour modifier un projet sont sauvegardés automatiquement dans la construction. Chaque modification manuelle des préréglages actifs doit être sauvegardée à l’aide du bouton „Sauvegarder“. Les derniers préréglages utilisés dans un projet de construction sont activés automatiquement lors qu’on ouvre de nouveau ce projet. On ne risque donc plus de perdre des réglages de la construction tels que découpages pour le voligeage d’égout, rabotages et raccourcissements du faîtage si on ferme un projet !
  • Ces quatre nouvelles fonctions sont également disponibles dans les réglages d’affichage (F7) et permettent de conserver l’aspect des plans. La sélection des réglages d’affichage (F7) pour une zone de dessin est disponible dans la barre d’outil supérieure. Deux rubriques supplémentaires sont désormais disponibles dans la sélection. Ces rubriques s’appellent „Utilisé dans le projet“ et „Modèle ». Les réglages d’affichage (F7) sélectionnés dans la dernière rubrique „Modèle“ sont attribués à la zone de dessin actuelle et sauvegardés automatiquement dans la construction respective. Les réglages originaux modèles par contre peuvent être réutilisés dans des projets ultérieurs autant de fois que souhaités. Les réglages d’affichage peuvent également être appelés à l’aide de la touche de fonction F7. Charger le réglage modèle souhaité. Le logiciel l’attribue et le sauvegarde automatiquement dans la zone de dessin actif. Il est également possible de modifier ultérieurement un réglage. Ouvrir les réglages F7 de la zone de dessin active, effectuer la modification souhaitée puis sauvegarder le réglage modifié dans la construction à l’aide de l’option „Sauvegarder“. Le logiciel vérifie ensuite si ce réglage est également utilisé dans d’autres plans ou zones de dessin. Si oui, un message est affiché listant les plans qui contiennent des zones de dessin avec ce réglage. On a deux possibilités: sauvegarder le réglage avec un nouveau nom dans la zone de dessin active ou écraser le réglage et modifier ainsi toutes les zones de dessin accédant à ce réglage. On obtient le même message lors du chargement d’un réglage d’affichage modèle si un réglage de même nom se trouve déjà dans la construction. Les réglages d’affichage F7 modifiés sont marqués par une étoile. Si on copie une construction ou sauvegarde un projet comme modèle dans le gestionnaire de dessin, tous les réglages sont également copiés ou sauvegardés. <Film Réglages pour le projet>
  • Il est ainsi possible de sauvegarder une construction chalet modèle avec des préréglages (Alt+F7) différents de ceux d’une construction ossature bois. Ces nouvelles fonctions permettent donc de sauvegarder les réglages importants dans la construction. Il n’y a plus de risque de les perdre!
  • La fonction „Transparence surfaces“ jusqu’à présent seulement disponible dans le menu flottant 3D a désormais été intégrée dans l’option « Images+3D », rubrique „Visualisation“ dans les réglages d‘affichage (F7).
  • Des détails ultérieurs ont été développés dans le mode Présenter. (Entreprise Winkler)

VP, CAO, COT, CAOM

  • Il est désormais possible d'afficher l’arête inférieure et supérieure des pièces de bois en vue en plan en utilisant les variables @B-BAUTEIL-UK@ et @B-BAUTEIL-OK@. (Entreprise Martin et autres)

Pièces de paroi et de plancher

  • L’affichage des valeurs de pièces de bois 3CAO a été développé. (Entreprise Haberl)

Projection de toit

  • Des problèmes de nom sont survenus lors d’un certain procédé de création des chevrons de profil. Ces problèmes n’existent plus. (Entreprise Gentner)

Couverture toit

  • La saisie des retraits du type d‘arête « Madrier » est désormais possible dans les couches de toit différentes“. (Entreprise Moobie)

Chevronnage

  • L’insertion des closoirs auprès des chevrons abaissés a été développée. (Entreprise Heckel)
  • Le problème survenu lors de la représentation 3D des mortaises QA a été corrigé. (Entreprise Bachmann)
  • La largeur maximale des chevrons à saisir a été augmentée. (Entreprises Brücker, Sutter)
  • L’erreur de la position d’hauteur de certaines pannes lors de l’insertion des macros d’étage a été corrigée. (Entreprises Strüby, Barel)

Paroi et plancher

  • Le marquage des macros, des fenêtres ou des portes dans la vue murale à l’aide de la barre d’espacement ne se réfère désormais qu’aux objets de la paroi actuelle.

Couverture métallique et zinguerie

  • Dans la version 16-2 il y a une nouvelle fonctionnalité qui s’appelle „Editeur de profil“. Cette nouvelle fonctionnalité permet de modifier simplement et confortablement la géométrie des profils métalliques de pliage.
    Tous les chantiers étant différents, les besoins individuels sont tous aussi divers. Une multitude de profils métalliques de pliage est donc nécessaire pour répondre à ces besoins. Ces profils sont disponibles dans les données souches du logiciel SEMA. Il arrive cependant qu’un profil avec les mesures spécifiques ne soit pas contenu dans la bibliothèque et doit être créé.
  • Il est possible de modifier les données souches existantes ou de créer des nouvelles données de profil.
    Pour faire cela, la fonction « Géométrie de profil“ a été ajoutée aux données souches du profil métal. Dès la sélection de cette fonction, les lignes, les arcs de cercle et les pliages du profil métal marqué sont affichés dans un éditeur graphique avec leurs angles et leurs longueurs. La zone inférieure permet de modifier ces éléments. Le premier profil est marqué automatiquement en rouge dans le dessin. Il est possible de sélectionner un autre profil dans le menu déroulant des profils où tous les profils sont listés. Dans l’élément de profil „Ligne“, les options „Angle“ et „Longueur“ sont disponibles. Pour un pliage réduit à 180° il est possible de saisir les options „gauche“/“droit“ et une longueur. L’arc de cercle est défini par l’angle, le rayon et le nombre de segments. Lors de la saisie « Segments: 0“, une ligne de cercle est dessinée. Le nombre minimal de segments est 3.
  • La fonction « Editeur de profil » permet également de sélectionner les éléments de profil dans le dessin. Chaque ligne, angle ou mesure peut être saisi avec la souris. L’élément marqué est affiché également dans la zone de dialogue.
  • Des nouvelles icônes sont disponibles dans la barre d’icônes supérieure. L’icône „Contrôler/Mesurer dans le dessin“ permet de mesurer les distances, les longueurs de ligne et les angles. L’icône „ Etiqueter éléments de profil“ permet d’activer ou de désactiver les mesures et les angles. La fonction „Effacer élément“ est disponible dès qu’on se trouve sur le dernier élément de profil car il n’est possible que d’effacer celui-ci. La fonction « Ajouter nouvel élément“ est toujours disponible, chaque nouvel élément est ajouté après le dernier élément. On peut sélectionner les options „Ligne“, „Arc de cercle“ et „Pliage“ dans le menu de sélection. L’élément sélectionné est alors créé avec des valeurs par défaut, ces dernières peuvent être modifiées dans la zone de dialogue. Si vous effacez tous les éléments d’un profil métal car vous voulez par exemple créer un nouveau profil, ne sont disponible pour le premier élément que les options « Ligne » et « Arc de cercle ». Il faut saisir au minimum un élément de profil ultérieur pour fermer l’éditeur.
    Cette nouvelle fonctionnalité permet ainsi de créer et de modifier un profil métal, un vrai jeu d’enfant !
  • La référence de saisie pour un profil métal a été développée. Si vous importez, modifiez ou créez un profil métal, il faut définir la référence pour la saisie. L’icône „Etiqueter élément de profil“ est également disponible pour cette dernière référence. On peut donc voir immédiatement de quel élément il s’agit dans le dessin. Dans les options « Référence élément“ et „Coupe élément“ il est également possible de saisir les lignes souhaitées avec la souris.
  • La fonction de modification „Découper“ a été développée. Jusqu’à présent il n’était possible de découper des pièces métalliques qu’à angle droit par rapport au plan de création. Exemple : le noulet était découpé à l’égout de manière rectangulaire au plan de référence 1. Le plan de référence 2 a également été découpé, mais pas à angle droit. <Film Découpage des pièces métalliques dans tous les plans>
    Il est désormais possible de découper les pièces métalliques à l’aplomb dans tous les plans et dessins. Un découpage par exemple en forme de cercle rond dans une feuille métallique devient une ellipse si les pièces sont inclinées.
    Cette nouvelle fonctionnalité permet donc de découper des pièces métalliques dans les plans de dessin, dans les coupes ou dans la vue.
  • L’angle de coupe des feuilles métalliques est désormais disponible comme variable. Ces variables sont utilisées dans des listes de matériau exportées aux machines de profilage.
    Il est possible d’insérer ces variables dans la liste de matériau à l’aide d’un clic droit dans le champ „Insérer variable“. Les variables « Angle de coupe au début“ et „Angle de coupe à la fin“ se trouvent dans la rubrique „Pièce“.
  • Le centre de contrôle permet désormais d’afficher les collisions des feuilles métalliques et de leurs reliefs. Pour faire cela, il faut avoir sélectionné l’option „Vérification de la construction“ dans la zone supérieure de ce centre. Il est possible de sélectionner la vérification pour la paroi actuelle, pour les parois marquées, pour l’ensemble des pièces de l’étage ou pour l’ensemble des pièces de la construction. Sont vérifiées toutes les pièces de bois et feuilles métalliques du projet. Les collisions de ces dernières sont listées dans la structure arborescente de la zone supérieure du centre de contrôle. Des reliefs identiques de deux feuilles métalliques juxtaposées sont listés dans la rubrique „Conflit de relief“. Le progrès de la vérification est affiché dans la zone inférieure (informations supplémentaires). La fonction « Annuler » permet d’annuler à tout moment la vérification. <Film Contrôle de collision pour les feuilles métalliques>

Escalier

  • Afin de cacher les faces d‘extrémité visibles des escaliers sur crémaillère, il est possible de raccorder la crémaillère avec la contre-marche à l’aide d’une coupe d’onglet.
  • Un nouvel onglet a été créé dans les données souches des contre-marches. Cet onglet s’appelle „PR“ (point de raccord). La fonction „Raccord crémaillère“ permet de définir la coupe gauche et la coupe droite. Pour raccorder, il y a maintenant les possibilités suivantes : « Automatique », « Arête de contre-marche », « Rectangulaire », „Onglet « et „Angle libre“. Le raccord de la crémaillère avec la contre-marche peut être défini individuellement à chaque point de raccord, à chaque contre-marche ou pour la construction entière.
    Cette nouveauté permet donc la construction de très beaux escaliers à crémaillère.
  • Les nez de marche à coller permettent de masquer les faces d’extrémité des marches non encastrées.
    Dans les données souches des marches, sous l’onglet „Tap“, il est possible de définir le nez de marche à coller sur le côté gauche et droit de la marche. Saisir la profondeur, la saillie et le rayon gauche et droit. Les options « Profondeur gauche » et « Profondeur droit » permettent de définir l’épaisseur du nez de marche à coller sur la face gauche et droite de la marche. La profondeur est calculée à partir de l’arête latérale de la marche vers l’intérieur. La saillie permet de définir la saillie du nez de marche à coller sur l’arête arrière de la marche. Le rayon permet de cintrer les nouvelles arêtes latérales de la marche. Il faut prendre soin que le rayon soit identique ou inférieur au rayon de la fraise utilisée pour la fabrication du nez de marche sur la machine. <Film Escaliers sur crémaillère: Surface d’extrémité cachée>
  • La saillie du nez de marche à coller est visible en 3D et dans la vue en plan. La marche modifiée est visualisée dans le dessin de l’impression à l’échelle 1:1. Les nez de marche à coller sont exploités dans la liste de matériau et peuvent être imprimés ou exportés à la machine à l’aide de l’impression automatique des escaliers. Les deux rubriques "Imprimer" et "Export machine" contiennent l’option « Nez de marche à coller ». Il est possible d’attribuer un plan modèle, un réglage d’affichage ou une échelle au nez de marche à coller. Pour le bon positionnement de la pièce brute du nez sur la machine, cette pièce brute doit être agrandie. Régler les paramètres correspondants dans le menu „Paramètre pour l’impression des nez à coller ». Il est possible de définir une marge pour les arêtes inférieures et extérieures. Une marche modèle avec des nez à coller est disponible dans les données souches, rubrique „Escalier“, "Marche" groupe „Marche“. Cette marche modèle s’appelle „50 mm chêne avec nez de marche à coller“ et se trouve dans les escaliers « Type A GEL B“, „Type A GC D“ et „Type A GC G“ de la rubrique « Escaliers à crémaillère ».
    Cette fonctionnalité permet de construire des escaliers à crémaillère avec un aspect élégant et qui ont l’air exclusif.
  • Il est désormais possible de construire des garde-corps d’escalier de forme élégante et noble, avec des volutes et des crosses de départ.
  • L’onglet « Exe »dans les données souches des mains-courantes et des lisses permet d’attribuer une volute/crosse de départ à la marche de départ ou d’arrivée. Dans le groupe « Volute », les options « Volute » et « Crosse de départ » avec les sous-groupes « Vertical «, « Montant » et « Horizontal » sont disponibles. <Film Escaliers sur crémaillère: Surface d’extrémité cachée>
  • Dans ce groupe, sélectionner le type de volute ou de la crosse de départ avec l’orientation souhaitée. La volute sélectionnée est positionnée au-dessus du poteau de départ, la répartition des balustres est adaptée automatiquement. La fonction „Modifier“ permet de modifier les données de la volute ou de la crosse de départ sélectionnée.
  • Les options supplémentaires „Rayon et Angle“ et „Définition Hauteur“ permettent de définir le rayon ou l’angle et la hauteur de la volute/crosse de départ. Le rayon 1 et l’angle 1 départent de la main-courante. La prévisualisation actualisée sans cesse et la représentation des rayons et des angles vous facilitent la tâche. Les options supplémentaires pour la définition de la hauteur dépendent du type de volute sélectionné. L’option « Horizontal » permet de définir la hauteur de la volute relative à la marche ou au rayon de la pièce de raccord.
  • L’option « Hauteur de la volute relative à la marche“ est utile si une volute doit être attribuée et positionnée à la même hauteur aux deux côtés de l’escalier. Cela n’est possible qu’en respectant le rayon minimal de la pièce de raccord. Si ce rayon n’est pas respecté, la pièce est créée à la position d’hauteur qui tient compte de ce rayon.
  • L’option „Rayon de la pièce de raccord“ permet de régler un rayon fixe et facilite le positionnement des volutes préfabriquées.
    Pour positionner une volute ou une crosse de départ de type montant, il suffit de définir l’angle de la pièce débillardée de la main-courante raccordée.
    Une volute ou une crosse de départ de type vertical est connectée avec la main-courante sans pièce de raccord. Toutes les options supplémentaires pour la saisie de la hauteur sont donc désactivées.
  • Il est également possible de créer une volute avec une certaine distance de la marche de départ.
    Une volute de type horizontale peut être déplacée manuellement à une autre hauteur à l’aide de la fonction „Déplacer“. L’option « Position de la volute » permet de modifier la position d’hauteur de la volute par rapport à l’arête supérieure de la marche. On peut saisir la hauteur souhaitée ou déplacer la volute en 3D. L’option supplémentaire « Déplacer pièce de manière parallèle » de la fonction „Déplacer 2D/3D“ permet de saisir le point de référence et la distance. Nous recommandons d’utiliser cette fonction supplémentaire. <Film Pièces de garde-corps design>
  • Une volute consiste toujours en deux pièces, sauf les volutes de type vertical. Ces deux pièces sont la volute elle-même et une pièce de raccord débillardée. Un dessin de vue et un dessin de l’impression à l’échelle 1:1 sont disponibles pour toutes les pièces de construction.
  • La fonction „Impression automatique escalier“ permet de sortir les pièces de construction à fabriquer sur un traceur ou une imprimante ou de les exporter à une machine. Les options „Volute de main-courante“ et „Volute de lisse“ sont disponible dans le dessin ou dans la colonne « Pièce ». Il est possible d’attribuer un plan modèle, un réglage d’affichage ou une échelle à ces volutes.
  • Il est désormais possible de définir une distance entre les balustres et le centre de l’intersection dans le champ « Distance AAV » et « Distance AAR ». Il faut avoir réglé la référence de la répartition „Arête avant“ ou „Arête arrière“.
  • L’erreur de regroupement des enfourchements de marche et de contre-marche dans des limons lors de leur export à la machine a été corrigée. (Entreprise Rustic)
  • La distance « Axe de limon » du garde-corps est désormais respectée. (Tchèquie)

Objets 3D

  • Il y a un nouvel onglet pour les objets 3D qui s’appelle „Information“ („Inf“). Cet onglet permet d‘afficher des informations concernant l’objet respectif ainsi que les autres objets contenus qui seront transférés à la liste de matériau. Sont affichés en noir la désignation et le nombre d’objets et dessous sont affichés en grisé des données importantes de l’onglet „LM“, des fichiers joints et des liens hypertextes. Ces informations sont protégées en écriture. Il est cependant possible d’appeler directement les liens hypertextes. L’onglet « Information » est également affiché dans l’info-bulle de l’option supplémentaire „Contrôle pièce (Ctrl+4). Cette nouveauté permet donc d’afficher facilement les informations pour les objets 3D.

Statique

  • Lors du calcul des charges des chevrons d’arêtier et de noue, il est désormais possible de définir des chargements individuels comme chargements ponctuels sur la panne.
  • La sauvegarde des positions des chevrons d’arêtier et de noue a été développée. (Entreprise Adlerhaus)

Données souches et macros

  • Dans la version SEMA 16-2, un répertoire souche pour la création des vérandas en bois-aluminium est disponible dans le SEMA data store.
    Outre les données souches „Véranda 1-01“, une description du contenu et un lien au site Internet de SEMA vous trouverez dans ce répertoire un projet modèle avec des réglages de SEMA et un fascicule pour la création d’une véranda.
    Le projet modèle et les réglages peuvent être importés et sauvegardés dans le logiciel SEMA par un clic droit. Le projet modèle est sousdivisé en constructions différentes pour faciliter la tâche. Le fascicule explique la création du projet modèle et l’utilisation des données souches. <Film Construction des vérandas avec SEMA>
  • La fonction „Installer“ permet d’importer des données souches des vérandas du SEMA data store dans le logiciel SEMA. Les données souches sont disponibles dans différentes langues. Sélectionner la langue souhaitée avant de démarrer le transfert. Sont disponibles les langues allemand, anglais, français, italien, tchèque, chinois.
  • Les données souches contiennent aussi des profils de vitrage en aluminium avec des épaisseurs et des formes différentes ainsi que des vitres pour la toiture et les parois. Pour de plus amples détails concernant les données souches veuillez vous reporter à la description du contenu.
  • La fonction « Sauvegarder comme données souches“ est désormais disponible pour les données souches des renvois ouverts. Exemple: Marquer un chevron puis sélectionner la fonction „Modifier“. Dans l’onglet « Ext », ouvrir le renvoi au type d’extrémité „Egout“. Sauvegarder les données souches de ce type d’extrémité. Il est également possible de sauvegarder les données des pièces de bois, des couches et des matériaux figurant dans des renvois ouverts comme nouvelles données souches.

Pièces individuelles

  • Sauvegarder et charger des données de machine, pilotage d’une ou de plusieurs machines de taillage avec des réglages individuels, fonctions rapides et confortables.
  • Il est désormais possible de sauvegarder plusieurs réglages pour l’export à la machine. Le menu d’export pour les machines de taillage et les machines pour le façonnage des pièces métalliques a été développé, de nouvelles fonctions y ont été ajoutées. Plusieurs configurations peuvent être sauvegardées et rechargées d’un seul coup ou séparément pour chaque type de machine. Les réglages et les chemins du menu d’export, les réglages généraux et les façonnages sont sauvegardés simultanément d’un seul clic.
  • Dans le menu Export, sélectionner donc la fonction „Sauvegarder“ pour sauvegarder les réglages effectués auparavant avec un nom libre. Un fichier de type « MKF » (configuration de machine) est créé dans le répertoire sélectionné. Le message de mise en garde suivant est affiché si vous chargez un réglage existant:
    „Si vous chargez une nouvelle configuration de machine, tous les réglages actifs pour l’export à la machine de fabrication sont écrasés. Voulez-vous sauvegarder les réglages d’export actifs avant de charger les nouvelles configurations?“.
    Ce message sert à éviter le risque de perte des réglages. Trois options sont disponibles:
  • Option „oui“: Sauvegarder les réglages actifs puis charger les configurations de machine souhaitées.
    Option « non » : Charger la configuration de machine souhaitée.
    Option « annuler » : Annuler la fonction actuelle et retourner dans le menu Export.
    Il est également possible de cocher la case „Ne plus afficher ce message“ et de désactiver ainsi le message de mise en garde.
    L’option « Standard » dans le menu Export permet de charger le réglage de base fourni par SEMA. Le message de mise en garde décrit ci-dessus est également affiché.
  • Dans le menu Personnaliser, il est possible de tirer la fonction « Configuration » à l’endroit souhaité dans une barre d’outils. Tous les réglages d’export à la machine y sont disponibles. Cela vous facilite le travail car on peut changer directement le type de machine sans devoir passer par les préréglages du logiciel (Alt F7). <Film Sauvegarde et chargement des données de machine>
    Cette innovation est particulièrement utile pour les entreprises qui utilisent plusieurs machines de taillage pour la fabrication.
    Les entreprises qui ne disposent pas d’une machine mais qui sont en collaboration avec plusieurs centres de taillage en profitent aussi. Elles peuvent obtenir et vérifier les configurations de machine et les exports.
    Les entreprises qui travaillent avec une machine peuvent modifier et sauvegarder les façonnages et les réglages de machine.
  • L‘export BVX2 a été développé, les mi-bois de chalet sont transformés correctement en saignées de closoir . (Entreprise Will)

Import / Export IFC

  • Les formats „.ifc“ et „.ifczip“ ont été ajoutés à l’import / l’export IFC. Il ne faut donc plus convertir les fichiers avec ces formats avant leur import dans le logiciel SEMA. Il est tout de même possible d’importer et d’exporter les fichiers IFC existants avec les formats „.ifcxml“ et „.ifczip(xml)“. Sélectionner le fichier et le format souhaité dans le menu de sélection ou utiliser la fonction Glisser-Déposer. <Film Import et export BIM - IFC>
  • Des ferrures standards ont également été ajoutées à l’import IFC. Ces ferrures (profils L, U, T, Z, I, ronds ou rectangulaires) sont créées automatiquement comme véritables pièces de construction dans le logiciel SEMA.

Relevé des cotes

  • Les coordonnées X, Y et Z des points de cote CAO3 et leurs sigles sont désormais affichés dans les informations de ces points. Activer ou désactiver ces coordonnées dans l’option „Points de mesure“ du répertoire « 3CAO » dans les réglages d’affichage (F7). L’information active est affichée dans les info-bulles du point de cote. La lettre de coordonnée est également affichée comme sigle. Dans la fonction « Insérer variable », catégorie « Pièce » sont disponibles les variables suivantes: « Point de cote coordonnée X », « Point de cote coordonnée Y » et « Point de cote coordonnée Z ».

This website uses cookies

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy.

Some cookies on this site are essential, and the site won't work as expected without them. These cookies are set when you submit a form, login or interact with the site by doing something that goes beyond clicking on simple links.

We also use some non-essential cookies to anonymously track visitors or enhance your experience of the site. If you're not happy with this, we won't set these cookies but some nice features of the site may be unavailable.