Historique de la version V17-2 Build 8600

Généralités

  • Dans la version 17-2, nous avons considérablement amélioré la netteté et la lisibilité des textes et des mesures.
  • La fenêtre Sélection des couches qui s’ouvre avec le bouton « Activation des couches » dans la barre de menu est désormais une fenêtre modale. Cela signifie que cette fenêtre peut rester ouverte pendant le travail. Il est donc possible d’activer ou de désactiver rapidement des couches sans besoin de fermer et ouvrir à chaque fois la fenêtre.
  • Une nouvelle barre d’outils avec les icônes « Contour », « Pièces de bois » et « Revêtement » peut désormais être activée à l’aide de la fonction « Personnaliser… » qui s’ouvre par un clic droit dans la zone des barres d’outils.
    Ces nouvelles icônes sont fixées automatiquement au-dessus du menu « Sélection des programmes » et permettent de changer rapidement entre les programmes de contours, des pièces de bois et des couvertures dans les parties de programme Toit, Paroi et Plancher. Un clic suffit !
    Exemple: Dans le programme « Contour Paroi », les icônes « Pièces parois » et « Revêtement paroi » sont disponibles. Dans le programme « Projection de toit », ce sont les icônes « Chevronnage » et « Couverture ».
    Si on utilise la sélection rapide on peut aller directement dans le chevronnage. On évite l’étape de passer par le bouton Sélection de programme.
  • Ces nouvelles icônes sont également disponibles dans la fonction „Personnaliser…“, onglet « Commandes » catégorie „Sélection programme“ et peuvent être intégrées dans les barres d’outils. Les autres fonctions de sélection des programmes sont également disponibles.
  • Une nouvelle icône est disponible pour la fonction de Visualisation. Cette icône s’appelle „Marquer de nouveau les derniers objets marqués à l’extrémité opposée de la pièce“ et permet de marquer de nouveau en un clic les objets marqués en dernier à l’extrémité opposée de la pièce de construction. Cela est également possible à l’aide du raccourci de clavier „Shift + barre d‘espace“.

VP, CAO, COT, CAOM

  • La manipulation et l’organisation du menu de la sélection des calques a été développée. La nouvelle structure d’arborescence de ce menu permet de n’ouvrir que les calques dont on a besoin pour le système actuel. Les boutons +/- devant les groupes de calques permettent de déployer et replier les répertoires. Il y a également deux nouvelles fonctions qui s’appellent „Déployer tous les plans“ et „Replier tous les plans“. Ces fonctions permettent d’ouvrir ou de fermer tous les répertoires en un clic.
  • Deux nouveaux symboles ont été créés pour la mesure d’hauteur. Il est donc possible de créer un triangle pivoté rempli et non rempli. Opens external link in new window<Film Détails importants pour la construction bois>

Profil

  • Il y a une nouvelle fonction qui permet de délarder les sablières sur la face supérieure du chevron dans l’assistant de profil. Cette fonction est disponible pour tous les profils de toit, lucarnes à chevalet, capucines et lucarnes rampantes.

Couvertures Toit

  • Dans la version 17-2, des développements ont été apportées aux couches des toits. L’exploitation et la représentation du matériau sont désormais encore plus détaillées et efficaces.
    Il est maintenant possible de modifier manuellement chaque couche de toit à l’aide des fonctions de modification et de créer des pièces de bois dans ces couches.
    Les avantages sont évidents. Les pièces de bois peuvent obtenir des types d’extrémité. Elles peuvent être modifiées à l’aide des fonctions de modification et peuvent être optimisées dans la liste de matériau. Elles peuvent en plus être exportées sur une machine de taillage.
    Il est possible de sélectionner des couches de toiture à l’aide de la fonction „Couches“ ajoutée dans les programmes « Projection de toit », « Chevronnage » et « Couverture ». Les couches de toit doivent être réglées dans les données souches du toit partiel. Les deux nouvelles options « Complexe de toiture » et « Référence au toit partiel » permettent de préciser sur quel toit doit se faire la sélection des couches. Dans la zone de sélection des couches, les couches sont représentées avec les couleurs et des épaisseurs du chevronnage et des matériaux. Les couches de toit modifiées manuellement sont marquées par une étoile (*) dans la zone de sélection des couches. Cet état des couches de toit est également visible dans les info-bulles des couches. Les modifications manuelles de ces couches sont perdues lors des modifications ultérieures de la projection de toit. La fonction « Calculer » (F5) permet de rejeter toutes les modifications manuelles de ces couches.
    Pour la modification manuelle des couches de toit, les fonctions „Découper“, „Ajouter“ (boîte, forme libre, objet), „Effacer“, „Calculer“ et „Texture“ sont disponibles.
    Les arêtes de couche de toit peuvent être déplacées à l’aide de la fonction „Déplacer ». Les arêtes de couche de toit peuvent être modifiées, les options „Type d’arête“ et „Affectation des arêtes“ permettent d’effectuer des réglages pour l’exploitation des matériaux dans les listes.
    Le complexe de la toiture est déterminé dans les données souches du „Toit partiel“ à l’aide des réglages „Haut1“ à „Haut6“, « Couverture et tuiles » et « Métal (profil) ». Trois zones de matériaux peuvent être réglées pour chaque couche du toit suivant 3 zones de surface possible : Zone totale, Zone visible, Zone cachée. Un matériau peut être attribué à chacune de ces zones. Nouveauté: Outre le groupe „Couverture“ le groupe „Chevronnage“ (contenant les pièces de bois) est également disponible comme renvoi dans le champ „Matériau“.
    Les types de couvertures sont disponibles : « sur surface », « sur chevron » et « sur chevron + éléments ».
    « Sur surface » : Le matériau du groupe « Couvertures » est exploité pour la zone de surface réglée.
    « Sur chevron » : Exemple: Création des pièces de bois sur les chevrons de la couche inférieure.
    « Sur chevron + éléments“: Des pièces de bois (par exemple des contre-lattes) sont créées sur les chevrons de la couche inférieure mais aussi sur les surfaces de délardement des chevrons d’arêtier ou des chevrons de noue.
    La nouvelle colonne « Exploitation » permet de régler l’exploitation du matériau dans les listes et l’affichage en 3D pour les zones de matériaux à l’aide des options „Pièces de construction“, „Pièces de construction et couche“ et „Pièces de construction ou couche ».
    - « Pièces de construction“: Ne sont exportés aux listes que les pièces de construction (zones couvertures ou chevronnage) créées dans les zones de couche. Dans ce cas la couche est transparente à 90% en 3D, et est masquée si des pièces de construction y ont été créées.
    - "Pièces de construction et couche“: La zone de couche et les pièces de construction créées sont exportés aux listes. L’aspect de la couche en 3D est normal, et est transparente à 25 % si des pièces ont été créées.
    - "Pièces de construction ou couche": Les pièces créées sont exportées aux listes, si aucune pièce n’a été créée alors c’est la zone de couche qui est exportées aux listes. L’aspect de la couche en 3D est normal, elle est masquée si des pièces ont été créées. Il est possible de définir séparément les surfaces de rabotage pour les couches de toit. Les options « Non », « Surface visible » et « Toutes les zones » sont disponibles. L’affichage de ces surfaces peut être activé dans les réglages d’affichage (F7). Seuls les surfaces de rabotage de la couche sélectionnée est affichée dans la vue de dessus. Les fonctions de modifications sont disponibles. Afin de recréer la surface de rabotage pour la couche, il suffit de marquer la couche de toit souhaitée et sélectionner la fonction „Recalculer la surface de rabotage“ dans la fonction de modification « Divers ». Pour raboter les pièces de construction, il faut cocher l’option „Raboter pièces“ dans les préréglages (Alt F7).
  • On peut choisir la couche dans laquelle l’entaille sera réalisée pour le voligeage d’égout.
    Pour que les entailles se réalisent, il faut activer l’option dans les préréglages (Alt F7) et préciser la profondeur de la réservation.
    L’option « Abaisser une couche » permet de déplacer une couche. L’option « comme voligeage d’égout » (valeur de l’entaille pour le voligeage d’égout réglée dans les préréglages Alt F7) est disponible. Il est également possible de saisir une valeur libre.
  • Une fois défini et sauvegardé un complexe de la toiture, celui-ci peut être attribué à un pan de toit à l’aide de la marque de reconnaissance du toit partiel souhaité.
    Il est désormais possible de créer des pièces de bois dans ces couches de toit. Sélectionner la couche de toit souhaitée. Les fonctions de création „Chevron“, „Arêtiers/noues“, „Chevêtres“, „Pannes“, „Pannes à dévers“ et „Closoirs“ sont disponibles.
    Le contour de la couche est déterminé automatiquement lors de la création de la pièce de bois. Vous pouvez adapter la hauteur des chevrons à la hauteur de la couche à l’aide du réglage « Automatique » dans le réglage« Hauteur » du chevron. L’intersection des pièces de bois dans les couches de toit se fait de la même manière que dans la surface de la toiture.
    Il est possible de créer automatiquement des pièces de bois dans une couche à l’aide de la fonction „Toit automatique“ (F9), option „Créer pièces de la couche“. Pré-condition: On a sélectionné un renvoi à un matériau du groupe „Chevronnage“ pour la zone de surface de la couche correspondante. Pour faire cela, deux nouvelles options ont été créées dans la fonction „Toit automatique“ qui s’appellent „toutes les couches de toit“ et „couches de toit marquées ».
    De nouvelles calques pour des pièces de bois avec leurs cotations, objets de CAO et CAOM dans les couches de toit ont été créés et sont disponibles dans la sélection des calques.
    L’affichage des pièces de bois peut être réglé dans les réglages d’affichage (F7), groupe „Toit“, rubriques „Couches“ et „Chevronnage“. Dans les réglages des couches de toit, il est possible de désactiver rapidement la couche „Bois“. Les options « inactif » et « normal » ont été créées pour la vue en plan. Ces options facilitent encore le travail. Les couches de toit sont masquées comme standard dans la vue en plan, dans la représentation 3D elles sont affichées. Opens external link in new window<Film Construction dans les couches de toit>

Chevronnage

  • Si la distance de pénétration de la panne dans le chevron est supérieure ou égale à 90% de la retombée du chevron, alors le chevron est abouté de part et d'autre de la panne (ce contrôle peut se faire dans une coupe verticale).
  • Il y a une nouvelle fonction qui s’appelle „Chevron avec référence à la pièce“ et qui permet de créer des chevrons à l’axe par rapport à une pièce de référence dans le pan ou la couche de toit. Il est désormais possible de créer des pannes à l’aide des options supplémentaires „Positionner librement“, „à 2 hauteurs“ et „Panne faîtière“ dans les pans et les couches de toit sans avoir créés des chevrons auparavant. La hauteur de chevron définie dans le pan ou la couche de toit sert de référence pour la position de la panne.

Paroi et Plancher

  • Il est désormais possible d’afficher la dénomination de multi-paroi en parenthèses dans la vue en plan et dans la vue murale des parois. Le réglage correspondant se trouve dans les réglages d’affichage (F7), « Parois », « Corps de paroi » et s’appelle „Référence à la multi-paroi“. Vous voyez donc immédiatement dans quelle multi-paroi se trouve la paroi. Une nouvelle variable a également été créée dans la rubrique „Pièce de construction » qui s‘appelle @B-WANDBEZUG@. Cette variable permet d’exploiter le numéro de pièce de la paroi originale. Opens external link in new window<Film Détails importants pour la construction bois>
  • Si une paroi a été pivotée à l’aide de la fonction „Divers“, „Pivoter paroi“, le numéro de la paroi originale est désormais affiché sur cette paroi modifiée. Il est également possible de représenter le numéro de pièce de la paroi pivotée sur la paroi originale dans la vue en plan et dans la vue murale. Le réglage correspondant se fait à l’aide de la nouvelle option « Référence à la paroi pivotée » dans les réglages d’affichage F7, rubrique „Corps de paroi“. La nouvelle variable @B-WANDBEZUG@ dans la rubrique „Pièce de construction“ permet d’exploiter le numéro de la paroi originale. Opens external link in new window<Film Détails importants pour la construction bois>
  • L’option supplémentaire en bas à droite „Echanger côté du symbole de vue en plan (Alt+1)“ est désormais disponible pour la création des macros dans la vue murale et dans les éléments de toiture et de plancher. Il est également possible d’utiliser cette fonction pour déplacer des macros à l’aide de la fonction de modification „Déplacer“. Opens external link in new window<Film Détails importants pour la construction bois>

Couverture métallique et zinguerie

  • L’affichage des angles et d‘un bloc de données a été ajouté au dessin du profil. Ce dessin peut être copié dans le presse-papiers à l’aide de la fonction „Copier profil dans le presse-papier SEMA comme CAO“. Pour le réinsérer dans une vue en plan, dans une coupe ou dans une image, utilisez la combinaison de touches Ctrl+V. Le dessin inséré peut également être coté ou complété. Le bloc de données contient le nom du profil, le matériau, l’épaisseur et la largeur brute (dans l’impression à l’échelle 1:1). Un profil métallique de pliage peut ainsi être imprimé avec des informations supplémentaires. Opens external link in new window<Film Nouveautés pour la zinguerie>
  • La production et l’exploitation des feuilles et des panneaux métalliques a été développée. La stratégie de production « Coupe de feuille » est déjà exploitée. La pièce métallique est coupée puis pliée sur une plieuse à tôle. Mais, si on veut commencer par plier les feuilles ou panneaux et on les coupes par la suite sur le chantier, par exemple, il faut définir la coupe de profil. Pour faire cela, la bobine est coupée à angle droit à la longueur souhaitée et fabriquée sur la banque de pliage. La stratégie est variable et peut être adaptée aux besoins de l’entreprise à l’aide des données souches des feuilles ou des panneaux. Un nouveau réglage „Type de production“ a été créé dans l’onglet « E » (Etat). Ce réglage permet de régler l’exploitation de chaque pièce de construction („Coupe de feuille –oui/non“ ou „Coupe de profil“ – „oui/non“). Dans la fiche de taille, impression à l’échelle 1:1, une surface rectangulaire maximale entourant les pièces est créée et exploitée. Pour couper à angle incliné la bobine, on a besoin de la longueur résultante. L’option « Coupe de profil » permet de créer et exploiter une surface rectangulaire maximale entourant la surface de couverture de la pièce dans l’impression à l’échelle 1 :1. Pour couper à angle incliné la bobine après avoir plié la pièce de construction, on a besoin de la longueur résultante. La fiche de taille et la longueur brute dans la liste de matériau sont adaptées selon le réglage effectué. L’option « Type de production » a été ajouté au champ de masque dans la liste de matériau. Il est ainsi possible de sélectionner les pièces métalliques selon leur type de production réglé dans la liste de matériau.
    Le type de production „Coupe de feuille“ est le réglage standard pour les feuilles et les panneaux“. Opens external link in new window<Film Nouveautés pour la zinguerie>

Eléments

  • Il est désormais possible de représenter les pièces de bois créées dans un élément de toiture ou de plancher dans la vue en plan. Ne sont représenté que les pièces activées auparavant dans les réglages d’affichage (F7).
  • Il est également possible d’activer et d’afficher les numéros d’exploitation, les valeurs ainsi que les différentes représentations de ces pièces. Toutes les fonctions de modification sont disponibles dans la vue en plan. Il est ainsi possible de positionner des pièces dans la construction en s’appuyant sur les pièces des étages différents. Opens external link in new window<Film Nouveautés pour les éléments de toit et de plancher>
  • Une nouvelle fonction de création a été créée dans les parties de logiciel „Projection de toit“ et „Plancher Contour“. Cette fonction s’appelle „Macro d’élément“ et permet de créer des macros dans la vue en plan des éléments de toiture et de plancher à l’aide d’un clic ou de deux points. Ainsi il est possible de prendre en compte les étages supérieurs et inférieurs lors du positionnement de ces macros.
    Les macros peuvent également être copiées dans la vue en plan à l’aide des fonctions de modification „Déplacer“ ou „Copier“. Opens external link in new window<Film Nouveautés pour les éléments de toit et de plancher>

PMP

  • Une nouvelle option a été intégrée dans les préréglages (Alt+F7), groupe Parois/Contour, onglet „Divers“. Cette option s’appelle „Ne pas actualiser l’origine du dessin lors d’un clouage“. Si cette fonction est cochée et seulement le clouage est actif, l’origine de la répartition n’est pas actualisée lors du calcul d’une paroi à l’aide de la fonction automatique (F10). Cette fonction est très utile pour les parois rallongées ou raccourcies par rapport à l’origine du dessin après la création des pièces de bois et des revêtements. (Entreprise Strüby)

Escalier

  • La version 17-2 contient des nouvelles pièces de garde-corps. Ces pièces s’appellent jonction droite, col de cygne, cintrage, jonction-S et jonction-Y et permettent la construction des raccords décoratifs entre la main-courante / la lisse et le garde-corps.
    Il y une nouvelle rubrique dans les données souches des main-courantes/lisses, onglet „Exé“ (exécution) qui s’appelle „Jonction“. Il est possible d’attribuer un cintrage ou un col de cygne au début ou à la fin du palier, au palier final ou à l’angle de la jonction. Ces pièces de garde-corps sont créées automatiquement lors de la création d’un escalier.
    La fonction de modification „Abouter“ permet d’insérer l’une de ces nouvelles pièces. Les options supplémentaires „Jonction en pente“, „Jonction droite“ et „Jonction S ou Y“ sont disponibles.
    Commencer par marquer les deux pièces de construction entre lesquelles vous voulez insérer la jonction en pente. Les données souches „Jonction“ s’ouvrent avec le type de raccord „cintrage“ ou „col de cygne“. Saisir les données pour les types de raccord respectifs ou attribuer des données souches correspondantes. La jonction souhaitée est créée.
    Pour créer des pièces de jonction droite ou de jonction S ou Y, commencer par créer la pièce de construction qui doit obtenir le fitting. Saisir les valeurs souhaitées ou attribuer des données souches correspondantes. Confirmer la fonction « Confirmer“ (Ctrl+Q) dans les données souches puis confirmer la position dans le masque de dialogue. La pièce correspondante est créée.
    Il est également possible d’attribuer / échanger un col de cygne ou un cintrage en passant par le container d’escalier. Commencer par sélectionner la pièce (jonction en pente) souhaitée dans le container d’escalier (n'est possible que si l'élément existe déjà dans le container). Cliquer sur l’extrémité de la pièce pour créer ou échanger la jonction souhaitée.
    Il est possible de définir le côté 1 (partie droite avant la jonction) et le côté 2 (partie droite après la jonction). Définir le rayon de la jonction dans le champ „Rayon extérieur“. Un rayon de cintrage peut aussi être défini entre la partie droite et cintré du lien. Si la jonction droite est positionné sur l’angle du garde-corps, vous pouvez définir comment il s’adapte à cet angle à l’aide du champ « Type de rayon ». Ce dernier champ contient les options „Jonction droite“ ou „Cintrage“. Il faut renseigner un rayon extérieur ou intérieur. Les options „RE+Epaisseur“ (rayon extérieur et épaisseur) et « RI+Epaisseur » (rayon intérieur et épaisseur) permettent de reprendre le cintrage du côté extérieur ou intérieur. Il est aussi possible de sélectionner la jonction droite dans le champ de renvoi „Volute au départ“. De différents paramètres sont disponibles pour définir une distance entre la jonction droite et la marche de départ ou la marche d’arrivée ou une position d’hauteur de la jonction droite. Les réglages de cette position d’hauteur correspondent à ceux de la pièce « Volute ».
    Le col de cygne sert à raccorder deux mains-courantes qui se trouvent à des hauteurs différentes. Il n’est utile que lors du calcul du cours à l’aide des fonctions „Cours interrompu“ et „Droite“ car ce sont les seules fonctions dont résultent des différences d’hauteur entre des pièces de construction. Le col de cygne permet donc de raccorder deux mains-courantes en une pièce continue malgré un calcul de cours interrompu.
    Régler un rayon en haut ou en bas. Les champs „Distance inférieure“ et „Distance supérieure“ permettent de définir les longueurs des pièces horizontales du col de cygne. Ces distances sont créées à partir du point d’intersection de l’axe de la main-courante. Il est possible de combiner le col de cygne avec la jonction droite. Dans ce cas, les valeurs indiquées dans les champs côté 1 et côté 2 ont la priorité (les valeurs indiquées dans „Distance inférieure“ et „Distance supérieure“ ne sont pas utilisées).
    La jonction S ou Y permet de raccorder des saillies de mur par une pièce de main-courante. La jonction S court de manière parallèle le long du mur, la jonction Y permet de définir un raccord de mur supplémentaire.
    La jonction S: Définir la longueur 1 et la longueur 2 qui départent du point d’intersection des deux axes et courent vers la main-courante. Dans les champs „Rayon type 1“ et „Rayon type 2“ on peut définir l’adaptation de la pièce aux angles du garde-corps. Les options « Cintrage », « RE+ épaisseur“ (rayon extérieur + épaisseur) et „RI+ épaisseur » (rayon intérieur + épaisseur) sont disponibles pour définir les rayons.
    La jonction Y: Fonctionne de la même manière sauf la fonction supplémentaire „Rallongement la jonction Y“. Cette fonction permet de régler le rallongement et le rayon de cintrage pour un raccord de mur.
    Les nouveaux groupes „Jonction droite“, „Jonction S ou Y“ et „Jonction en pente“ sont disponibles dans les données souches avec leurs sous-répertoires respectifs pour la création des pièces exemplaires. Une prévisualisation est affichée pour chaque pièce de construction.
    Il est possible d’imprimer les pièces de construction à l’aide de la fiche de taille ou la fonction d’impression automatique. Il est également possible de les exportées à une machine de taillage avec la fonction Export à la machine ». Opens external link in new window<Film Nouveaux composants pour les garde-corps>
  • Il est désormais possible de fraiser des enfourchements de marche et de réduire ainsi les façonnages finaux manuels aux limons et aux poteaux. Les réglages se trouvent dans le Inifile. Saisir la valeur de fraisage en millimètres, normalement on prend le rayon du fraisage de l’enfourchement. Exemple pour une fraise à ébauche avec un diamètre de 16 millimètres:
    TS_VERDECKT_WA=8
    TS_VERDECKT_PF=8
    Il est aussi possible de saisir une distance de protection afin d’éviter la pénétration totale de la pièce de construction par un fraisage trop profond. Définir aussi la valeur minimale du reste de la pièce qui ne doit pas être fraisé (bois restant). Exemple:
    TS_VERDECKT_WA_RESTHOLZ=5
    TS_VERDECKT_PF_RESTHOLZ=5 Opens external link in new window<Film Des détails pours les escaliers>
  • La géométrie d’un escalier est recalculée et adaptée automatiquement à chaque fois qu’on modifie ultérieurement le polygone sur lequel on a créé l’escalier. Au début de la phase du devis, au cas où il faut établir rapidement une offre pour le client, on commence souvent par la création d’un escalier fictif similaire à celui qui doit être créé finalement sur la vue en plan. Ayant créé l’escalier sur un polygone on peut facilement l’adapter ultérieurement aux mesures réelles sur le chantier. A partir de la version 17-2, l’escalier est adapté automatiquement au polygone modifié dans la vue en plan. Pendant la phase du planning, il est à tout moment possible de modifier la largeur d’un escalier, de pivoter des arêtes ou de découper des saillies murales. L’escalier est actualisé automatiquement sur la base des données souches attribuées. Cette version vous offre donc un grand nombre d’avantages ! Opens external link in new window<Film Des détails pours les escaliers>

Objets 3D

  • L’ensemble de champs de l’onglet LM sont désormais disponibles pour les nouvelles pièces de construction „Ligne 3D“ et « Point 3D ». Sélectionner l’option „Transfert oui“ pour transférer ces pièces à l’endroit correspondant dans la liste de matériau (par exemple: Toit Matériau).
    Il est également possible d’échanger des données avec un logiciel de calcul (p.ex. WGsystem) à l’aide du renvoi de calcul de l’onglet LM. (Entreprises Pfletschinger, Moobie)

Pièce habitable

  • Il est désormais possible de saisir des pièces habitables comme boîte. Opens external link in new window<Film Détails importants pour la construction bois>
  • Les six options de création sont disponibles en bas à gauche ainsi que l'option Décalage 3D en bas à droite pour la saisie d’une distance. Il est ainsi possible de créer très rapidement des pièces habitables.

Données souches et macros

  • Des nouvelles prévisualisations ont été créées pour les données souches „Couche de toit“. Ces prévisualisations s’adaptent aux zones de surface, aux matériaux, au type de couverture et à l’exploitation. Opens external link in new window<Film Construction dans les couches de toit>

Liste de matériau

  • Une nouvelle option a été ajoutée à l’export de la liste de matériau. Cette option s’appelle „Microsoft Excel avec modèle de la liste actuelle“ et permet de n’exporter à Excel que la liste partielle actuelle. Il n’est pas nécessaire d’avoir réglé ces listes partielles pour l’export à Excel. (Entreprise Strüby)
  • Le transfert des parois avec des ouvertures à la liste de matériau a été corrigé. (Entreprises Pflugfelder, Gumpp & Maier)

Pièces individuelles

  • La rubrique « Poche » a été ajouté dans les réglages généraux pour l’export BTL. Cette rubrique permet d’exporter un mi-bois (façonnage BTL 4-030) d’un revêtement comme poche (Façonnage BTL 4-039).
  • Le réglage « Exporter des contours continus comme Ouverture (Aperture) » a été ajouté dans les réglages généraux de l’export BTL, rubrique « Contour libre ». Ce réglage permet d’exporter un contour libre à l’intérieur de la surface comme « Free Contour G:2 » (façonnage BTL 3-250) ou comme « Ouverture dans outline G:3 » (façonnage BTL 4-252).
  • Il est possible de calculer le plus petit rectangle du contour d’une pièce de construction d’une paroi en bois massif. Saisir “VOLLHOLZ WANDUMRISS ENDE“ dans l’onglet supplémentaire de la pièce de construction puis calculer F5. Le contour de la pièce est recalculé et réduit au contour de la paroi. Cette fonctionnalité évite que le contour d’une pièce dans une paroi à pignon, par exemple, soit beaucoup plus grand que la pièce elle-même ce qui peut se produire quand la pièce est calculée à l’aide de sa largeur et de sa longueur. Dans ce cas il faudrait calculer les façonnages jusqu’au contour de la pièce ce qui augmenterait les temps de fabrication sur la machine.
  • Dans la version 17-2, les mi-bois sont raccourcis au contour (outline) lors du transfert aux pièces individuelles. Cette nouvelle fonctionnalité évite que le façonnage CAO3 « mi-bois » soit créé au-delà du contour d’une pièce de construction ce qui peut arriver par exemple si on applique un mi-bois à plusieurs pièces. Dans les versions précédentes ce mi-bois était exporté avec la taille originale dans les pièces individuelles et la fabrication sur la machine pouvait demander plus de temps.

Interface DXF

  • L‘export DXF a été développé. Ne sont exportés que les calques vraiment nécessaires. (Entreprise Strüby)
  • L’import DXF a été développé. Un grand nombre de géométries qui ne pouvaient pas être importées dans les versions précédentes peuvent désormais être importés correctement dans cette version.
  • Glisser des fichiers DXF ou DWG dans le logiciel SEMA via Cliquer-Glisser ouvre automatiquement le dialogue d’import. L’import de ce genre de fichiers dans le logiciel SEMA se fait donc encore plus rapidement.
  • L’import DXF et DWG a été développé en détail.
  • Il est possible d’exporter des pièces de construction en tenant compte ou non des couleurs des objets. Cette nouvelle option „Exporter les couleurs“ se trouve dans les préréglages (Alt+F7). (données import/export, DXF)

Import/Export IFC

  • Les ferrures standards ont été ajoutées à l‘export IFC. Il est désormais possible d’exporter tous les profils standards de SEMA (profils en L, U, T, Z, I, profils rectangulaires et cintrés) comme ferrure IFC. Il est également possible d’exporter correctement une ferrure standard intégrée dans l’enveloppe d’une pièce de bois. L’import de ces ferrures standard a déjà été réalisé dans la version 16-2. L’export de ces pièces qui est désormais possible complète la fonction.
  • Une nouvelle fonction a été ajoutée à l’export/import IFC. Cette fonction s’appelle « Propriétés Ifc“ et permet d’importer/exporter des informations supplémentaires pour les objets. Le logiciel regroupe toutes les propriétés Ifc du fichier IFC importé dans une liste. Cette liste se trouve dans la rubrique „Propriétés“ dans la colonne „Propriété Ifc“ du dialogue d’import. La deuxième colonne s’appelle „Propriété champ d‘onglet ML“. Cette colonne contient un menu avec tous les champs d’onglet LM pour chaque propriété Ifc individuelle. Il est ainsi possible d’attribuer chaque propriété Ifc au champ d’onglet LM souhaité. Ces champs sont indiqués automatiquement dans les champs des objets/pièces de construction lors de l’import du fichier. Ils sont donc disponibles à tout moment dans le projet SEMA. Les réglages d’import peuvent être sauvegardés comme modèle et sélectionnés simplement et rapidement dans le dialogue d’import. Le fichier journal de l’import a été développé. Les raisons pour un import échoué des objets figurent désormais dans ce fichier (p.ex. si un objet n’a pas de représentation 3D valable). L’export IFC de l’enveloppe des éléments de toit et de plancher a été réalisée.
    Il y a une nouvelle zone dans l‘export IFC. Cette zone s’appelle « Données onglet LM“ et se trouve dans le dialogue d’export, « Propriétés ». Cette zone permet d’exporter certains champs d‘onglet LM comme propriété IFC. Dans la colonne « Champ LM » on peut déterminer si un champ doit être exporté ou non en le cochant. La colonne « Propriété Ifc“ permet de saisir un nom souhaité. Le logiciel propose automatiquement le champ LM correspondant. Les réglages de l’export peuvent également être sauvegardés et rechargés.
    Dans la version 17-2, nous avons donc répondu à nouveau aux besoins de nos clients et réalisé encore une fois un grand nombre d’innovations et de développements. Opens external link in new window<Film BIM avec SEMA - Développement de l'interface IFC>

Relevé des cotes

  • Le module Relevé des cotes et la partie de programme 3CAO ont été développés. Il est désormais possible de saisir des lignes 3D dans le logiciel SEMA à l’aide d’un théodolite. Cette nouvelle fonction permet, par exemple, de relever les cotes de contour d’une ossature existante ou le cours des lignes électriques sur le chantier. Il est également possible de créer des lignes auxiliaires pour un métré.
    Les nouvelles lignes 3D sont disponibles dans les données souches, rubrique „Visualisation/Objets 3D“. Le réglage « fixe » sous l’onglet « Pc » permet de prédéfinir une ligne avec une longueur souhaitée. Saisir le premier point de la ligne qui servira de point de référence, saisir le deuxième point qui indique la direction de la ligne. Le réglage „var“ (variable) permet de créer automatiquement une ligne entre deux points indiqués, de saisir des lignes 3D avec un théodolite ou de construire des lignes 3D dans le module 3CAO. A l’aide des options en bas à gauche on peut décider si on veut créer une ligne à l’aide de deux points de référence, d’un point de référence avec un angle et une longueur ou du point d’intersection de deux plans de référence.
    L’onglet « Di » (Divers) permet de sauvegarder des annexes de fichier ou des hyperliens pour la ligne 3D.
    L’onglet „A“ (Aspect) permet de régler la couleur et le type de la ligne. L’épaisseur et le type de la ligne réglés ne sont appliqués qu’en 2D, les lignes en 3D sont représentées dans leur couleur respective et en continu.
    L’onglet « LM » (liste de matériau) permet de saisir des informations dans les champs « Désignation », « Remarque » et « Description ». L’information saisie dans le champ „Désignation“ peut être activée dans les réglages d’affichage F7. Cocher ce champ, l’information saisie sera affichée dans l’info-bulle. Pour compter les nombres des lignes 3D, on peut saisir l’information souhaitée puis saisir trois fois ### derrière cette information. Exemple : dans le champ désignation «Bâtiment ###“. Les informations saisies dans les champs „Remarque“ et „Description“ peuvent être affichées sur la surface des pièces à l’aide des variables dans l’annotation libre. Par défaut les lignes 3D ne sont pas transférées à la liste de matériau. Les fonctions „Créer ligne 3D“ et „Visualiser/masquer ligne 3D“ ont été ajoutées à la barre „Relevé des cotes“.
    Les fonctions „Saisir point de mesure“ et „Visualiser/masquer points“ ont été renommées et s’appellent désormais „Créer point 3D“ et „Visualiser/masquer points 3D“. Des nouvelles icônes correspondantes ont également été créées. Leurs fonctionnalités n’ont pas été modifiées.
    Sélectionner la fonction „Créer ligne 3D“ et sélectionner la ligne 3D souhaitée. Le curseur se trouve automatiquement sur l’option supplémentaire de la ligne 3D en bas à gauche de l’écran. On est donc prêt à recevoir les informations envoyées par la théodolite. Les options supplémentaires „Saisie de la distance active“ et „Utiliser le dernier point final saisi comme point de départ“ sont disponibles en bas à droite du masque de saisie. L’option « Saisie de la distance active » permet d’activer ou de désactiver la saisie „Distance“ et de déterminer un point supplémentaire qui permet de donner une distance pour poser la ligne. L’option „Utiliser le dernier point final saisi comme point de départ » permet d’utiliser le point final d’une ligne 3D comme point de départ de la ligne suivante.
    Les nouvelles fonctions „Point 3D“ et „Ligne 3D“ ont été créées dans la partie de programme 3CAO. Cliquer sur la fonction, les données souches correspondantes s’ouvrent. Les fonctions correspondent à celles pour la saisie des points à l’aide d’un théodolite sauf que les points sont saisis dans le masque de saisie ou sélectionnés à l’aide d’un clic souris.
    La rubrique „Points de cote“ dans les réglages d‘affichage (F7), groupe „3CAO“ a été renommée « Points 3D » Une nouvelle rubrique a été créée qui s’appelle « Lignes 3D » et permet d’afficher la désignation, la longueur de ligne ainsi que les coordonnées X,Y,Z des points de départ et d'arrivée. Les coordonnées X, Y et Z pour le point de départ et de fin peuvent être affichées dans l’info-bulle d’une ligne 3D.
    Les fonctions „Visualiser point 3D“ et „Visualiser ligne 3D“ ont été ajoutées à la barre d’outils, au-dessous de la fonction „Visualiser/masquer modules 3D“.
    Ces nouvelles fonctions facilitent énormément le relevé des cotes et sont des outils appréciés dans la construction en 3D même si on ne dispose pas d’un théodolite. Opens external link in new window<Film Relevé des cotes avec des lignes 3D>

This website uses cookies

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy.

Some cookies on this site are essential, and the site won't work as expected without them. These cookies are set when you submit a form, login or interact with the site by doing something that goes beyond clicking on simple links.

We also use some non-essential cookies to anonymously track visitors or enhance your experience of the site. If you're not happy with this, we won't set these cookies but some nice features of the site may be unavailable.