Historique de la version V18-2 Build 9000

Généralités

  • Les options de saisie des valeurs impériales ont été améliorées. Il y a trois nouvelles options dans les préréglages (Alt+F7), rubrique « Mettre en forme les cotes ». Ces options s’appellent „Unité de mesure sans symboles de pied/pouce“, „Affichage standard“ et „Saisie rapide“. Ces réglages sont seulement disponibles si le système de mesure impériale est actif. ( divers / option/ et désactiver "unités métriques").
    « Unité de mesure sans symboles de pied/pouce“ : Déterminer l‘unité de mesure (yard, pied, pouce) que vous voulez saisir sans symboles. Exemple : Sélectionner l’option « Pied » et saisir la valeur « 1 » dans l‘un des champs de valeur. La valeur affichée est 1‘ (pied). Il est donc possible de déterminer une unité de mesure avec laquelle on veut travailler et on n’a pas besoin de saisir des symboles.
    « Affichage standard » : Déterminer l’affichage standard des valeurs saisies. Exemple: option „Pied et pouce“, valeur saisie « 1 yard », l’affichage est automatiquement« 3‘ (pied) ». Il est également possible de séparer les unités par un espace. Exemple : la valeur „12‘ 8 ½“ peut aussi être saisie sous la forme de 0 12 8 32 (lors de la saisie des valeurs en yard).
    « Saisie rapide » : Permet la saisie simple et rapide des valeurs dans le système de mesure impériale. Il est possible de saisir une suite de nombres sans symboles. Les unités de mesures sont affichées comme suit :
     

    yard

    pied

    pouce

    fraction

    saisie

    résultat

    01

    02

    03

    05

    01020305

    1 2‘ 3 5/64“

    00

    00

    05

    32

    532

    5 ½“

    00

    10

    02

    24

    100224

    10‘ 2 3/8

    00

    00

    00

    00

    12

    12/64

    00

    12

    00

    00

    12,

    12‘

  • Dans la saisie rapide, deux chiffres correspondent à une unité de mesure. Dès qu’on saisit un séparateur décimal, le logiciel utilise automatiquement la saisie standard. La saisie avec des symboles de pied/pouce et la saisie avec des séparateurs décimaux fonctionnent également si la saisie rapide est active.
  • Les champs de saisie dans les réglages des valeurs impériales peuvent être utilisés comme calculateur comme dans le système métrique.
    Exemples:
     

    Saisie classique

    Saisie rapide exactitude 1/32

    Saisie rapide exactitude 1/64

    Saisie avec espace (pied)

    Saisie décimale (yard)

    Saisie décimale (pied)

    9‘-0“

    90000

    90000

    9  0

    3.0

    9.0

    10‘-6“

    100600

    100600

    10  6

    3.5

    10.5

    14‘-3“

    140300

    140300

    14  3

    4.75

    14.25

    12‘-8 ½“

    120816

    120832

    12  8  32

     

     

    15‘-10 3/8“

    151012

    151024

    15  10  24

     

     

  • L‘option „pied/pouce“ est désormais disponible dans les variables et dans l’attribution automatique des noms pour les données souches. Cette option ne dépend pas des réglages métriques ou impériaux.

Visualisation 3D

  • Depuis la version 18-2 il est possible d’utiliser des graphiques transparents pour la visualisation. Il est important que les graphiques soient enregistrés en tant que Portable Network Graphics (*.png) pour l’affichage des graphiques transparents dans le logiciel SEMA. La nouvelle option «Auto» du réglage d’opacité des textures permet l’affichage de tels graphiques en tant que texture semi-transparente (onglet «Gén» des textures).
  • Un nouveau mode d’affichage a été ajouté dans la représentation 3D. Ce nouveau mode s’appelle „Arêtes cachées en pointillé“ et permet une représentation claire et précise des dessins. La visualisation des arêtes individuelles est calculée de la même manière qu’en mode „Arêtes cachées invisibles“, mais, contrairement à ce mode, les arêtes cachées sont affichées par des lignes pointillées. Pour faire cela, la nouvelle icône „Arêtes cachées en pointillé » a été intégrée dans toutes les barres d’outils 3D. La nouvelle option est disponible dans les mêmes vues 3D dans lesquelles le mode „Arêtes cachées invisibles“ peut être sélectionné. Ces options sont « Perspective conique 3D », « Vue de nord », « Vue de sud », « Vue d’est », « Vue de ouest » et « Vue de dessus » comme pour le mode „Arêtes cachées invisibles“. Pour visualiser les façonnages dans le mode « Arêtes cachées en pointillé », il faut d’abord activer l’affichage des façonnages à l’aide du réglage d’affichage F7 „Images + 3D » / « Visualiser », / »Faç des arêtes cachées“. Cette option est active par défaut pour les pièces de bois et les ferrures dans les fiches de taille. Dans la vue 3D et dans les vues des faces, les lignes cachées sont donc aussi affichées en pointillé. Exemple : Vous dessinez une pièce de bois. Tous les façonnages cachés sont affichés automatiquement par des lignes en pointillé. Dans la fiche de taille pour les ferrures, les arêtes cachées sont affichées automatiquement par des lignes en pointillé dans toutes les vues de la pièce. L’échelle d’impression n’influence pas la longueur des éléments individuels des lignes en pointillé. Quelle que soit l’échelle, la longueur des traits et des espaces ne change pas à l’impression. Les options „Arêtes cachées invisibles“ et „Arêtes cachées en pointillé“ ont été optimisées quant à la représentation des objets cylindriques (des boulons et des perçages). <Film Lignes cachées>
    Ni les arêtes intermédiaires non utiles de ces objets cylindriques ni celles des angles intérieurs et extérieurs cintrés des ferrures standards (profils L,U,T, Z, I) ne seront désormais affichées. Le calcul des arêtes cachées peut prendre quelque temps, dépendant du nombre de pièces représentées. Le calcul s’effectue en arrière-plan. Il est donc possible de continuer le travail dans le programme pendant que le calcul est en cours. Une petite barre d’avancement au bord en bas du dessin indique le progrès du calcul en arrière-plan. Il est désormais possible de calculer simultanément plusieurs zones de dessin. On gagne ainsi du temps lors de la représentation des plans avec plusieurs zones de dessin. <Film Lignes cachées>

VP, CAO, COT, CAOM

  • Deux nouvelles variables sont disponibles dans la rubrique „Pièce de construction“. Ces variables s’appellent “Longueur de paroi” et “Hauteur de paroi” et permettent l’exploitation de la hauteur et de la longueur maximale des parois et des éléments de plancher avec toutes les saillies des couches. (Entreprise Gumpp & Maier)
  • La réduction des lignes pour les objets CAO a été accélérée dans la version 18-2. Jusqu’à présent la réduction d’une grande quantité de lignes prenait plusieurs minutes, maintenant c'est plus rapide. La réduction étant effectuée automatiquement, on gagne aussi beaucoup de temps lors de la mémorisation d’un dessin comme image ou lors de la création d’une vue 4 faces. <Film Des détails importants pour la CAO>
  • Le logiciel actualise automatiquement la cotation automatique après chaque modification. Il n’est plus nécessaire de démarrer manuellement l’actualisation à l’aide de la marque de reconnaissance (COT).
  • Il est désormais possible de créer des mesures de hauteur soit en relatif, soit en absolu soit par rapport à la hauteur du niveau au-dessus de la mer. Le réglage „Hauteur“ a été ajouté à l‘option „Mesure d’hauteur“ du premier onglet « H ». Il est ainsi possible de coter des fenêtres, des portes ou des macros par rapport à à la hauteur de l’étage ou bien par rapport au bâtiment. Le réglage „Hauteur au-dessus du niveau de la mer“ permet d’afficher automatiquement la mesure de hauteur en fonction de la hauteur NGF indiquée dans le gestionnaire d'étage. <Film Des détails importants pour la CAO>
  • Les nouvelles variables „Hauteur relative“, „Hauteur absolue“ et „Hauteur au-dessus du niveau de la mer“ ont été intégrées dans la catégorie „Gestionnaire graphique“. Ces variables, utilisées dans un texte CAO, permettent d’afficher la hauteur du point de référence du texte. Il y d’autres nouvelles variables dans la catégorie « Pièce“: „Hauteur du linteau en absolue“, „Hauteur du linteau au-dessus du niveau de la mer“, „Hauteur d’appui en absolue“, „Hauteur d’appui au-dessus du niveau de la mer“, „Pièce face inférieure relative », « Pièce face supérieure relative », « Pièce face inférieure absolue », « Pièce face supérieure absolue », « Pièce face inférieure au-dessus du niveau de la mer » et « Pièce face supérieure au-dessus du niveau de la mer ».
  • Il est désormais possible de coter automatiquement le barycentre des parois, des planchers et des toitures à l’aide de la cotation automatique. Pour faire cela, l’option « Barycentre » a été ajoutée à la cotation automatique du dernier onglet „Dét ». Il suffit de sélectionner un renvoi à une ligne de cote pour coter automatiquement le barycentre. Il faut prendre soin que le barycentre soit affiché via l’option „Parois“, „Corps de paroi“, « Afficher le barycentre » dans les réglages d’affichage F7. <Film Des détails importants pour la CAO>
  • Jusqu’à présent il n’était possible d’attribuer des points d’ancrage qu’aux objets CAO déjà regroupés. Il est désormais possible de marquer des objets CAO individuels puis d’exécuter la fonction de modification „Divers“, „1/2/3 points d’ancrage“. Le programme regroupe automatiquement les pièces de construction marquées et les points d’ancrage peuvent être attribués directement. <Film Des détails importants pour la CAO>

Profil

  • L’assistant de profil est maintenant une fenêtre non-modale. Cela signifie que cet assistant peut être laissé ouvert pendant qu’on prend les mesures nécessaires pour la création du profil dans le projet. Quasi toutes les fonctionnalités sont disponibles. Il est par exemple possible de créer des coupes et des vues. L’accès aux modes CAO et Cotation est à tout moment possible.
  • Si on sélectionne le programme „Profiles/Lucarnes“, le gestionnaire de profil s’ouvre (PC Données souches personnalisées du projet). Sélectionner le profil à créer: toiture, fenêtre de toit, ferme ou lucarne. Le profil peut être créé à l’aide de l’assistant de profil (afficher mode d’assistant). Il est à tout moment possible de sauvegarder le profil dans le mode assistant et de mesurer directement des valeurs du projet de construction telles que des mesures avec la fonction « Contrôle », des lignes auxiliaires dans le mode CAO, des lignes de cote, des mesures d’hauteur etc. La fonction « Pipette » permet de reprendre des valeurs de profil dans les champs de saisie du profil dans la vue de dessus.
  • Quelques fonctions de la projection de toit, du chevronnage et des fermes sont désactivées dès qu’un profil est ouvert afin d’éviter des conflits dans les données souches. Il n’est par exemple pas possible de sauvegarder des pans de toit dans le projet local tant qu’un profil est ouvert.
  • Nous vous recommandons de travailler avec 2 écrans. Cela permet de voir le profil à créer sur un écran pendant que la vue en plan ou la coupe du toit existant est affiché sur l’écran principal. <Film Assistant de profil de toiture en parallèle du projet en cours>

Cotation charpentier

  • Il est désormais possible d’afficher l’angle de machine pour les coupes biaises et les coupes d’empannon des pièces de bois de chevronnage. L’angle de machine indiqué est l’angle par lequel la scie doit être pivotée (angle entre la scie et la table), si on coupe le long de la sauterelle de la coupe biaise ou de la coupe à l’aplomb. Un angle de machine affiché de 0° signifie que la lame de scie est orthogonale à la table. L’angle de machine des empannons affiché dans la vue de dessus (F7/Toit/Chevron/Mesure d’empannon) est désormais calculé de manière identique pour standardiser l’impression (angle de machine 0° = lame de scie orthogonal à la table). Le réglage d’affichage „Angle de machine“(F7/ Pièces individuelles/ Cotation charpentier) permet d’activer ou de désactiver l’affichage de l’angle de machine dans la cotation charpentier. L’angle de machine des chevrons d’arêtier, des chevrons de noue et des chevrons de pignon inclinés est affiché dans la cotation minimale. L’angle des chevrons inclinés et des noulets est affiché dans la cotation maximale. Si on regarde dans la direction de la pièce de construction, l’angle de machine d’une coupe biaise double à l’égout sur la face gauche de la pièce est représenté en vert, sur la face droite il est représenté en bleu. En plus, la variable @B-MASCH-WINKEL@ est disponible dans la rubrique „Pièce de construction“. Cette variable permet d’insérer l’angle de machine comme bloc de texte pour les éléments.

Paroi et plancher

  • Il y a une nouvelle fonction qui s’appelle „Numéro d’ordre“. Cette fonction permet de numéroter rapidement et efficacement des parois et des éléments. Commencer par marquer une paroi ou un élément et sélectionner la nouvelle fonction dans la rubrique „Divers“.
  • Dans la première ligne dans la zone de dialogue, déterminer le nom de la première paroi souhaitée. Exemple: „PE 100“ pour une paroi extérieure. Dans la ligne suivante, définir le pas. Exemple : si on donne le nom "PE100" à la première paroi “, et si l’écart est par exemple de 5, alors la deuxième paroi s’appellera "PE 105 ". Le nouveau nom est attaché à la souris, on voit donc immédiatement le prochain numéro de la paroi avant de valider. <Film Des détails importants dans la construction bois>
  • • Une nouvelle fonction a été intégrée dans le logiciel SEMA. Cette fonction s’appelle « Echanger orientation de paroi » et permet de changer ultérieurement l’orientation des parois à l’aide de peu de clics et de corriger ainsi des parois saisies ou importées incorrectement. Commencer par marquer une ou plusieurs parois en vue en plan. Sélectionner la fonction dans la rubrique „Divers“. La nouvelle orientation de chaque paroi est affichée sous forme d'une flèche en CAO avec un texte indiquant le côté gauche et le côté droit. Exemple : Une paroi a été créée de gauche à droite. La nouvelle orientation de cette paroi est donc de droite à gauche et est indiquée par une flèche en CAO sur la paroi. Un clic dans le dessin (mais pas sur la paroi) ou sur la touche „Entrée“ du clavier permet de passer à l’option „Axe fixe“ dans la zone de saisie et de définir l’arête qui restera fixe. Sont disponibles dans ce champ les options « Arête extérieure“ ou „Couche zéro ». Il est en plus possible de déterminer si l’orientation des fenêtres, des portes et des macros doit être adaptée par l'option supplémentaire représentée par l’icône en bas à droite ou Alt+1. La position Z peut être modifiée ou conservée, les saillies de couche peuvent être transférées ou non sur le côté opposé de la paroi (menu de saillie de couche). Cliquer dans le dessin ou sur « Entrée » pour terminer la fonction. La particularité de cette fonction est que les géométries de la paroi soient conservées. Comme le point zéro de la répartition est modifié suite au changement de l’orientation des parois, il est nécessaire de récréer les pièces de bois et les revêtements déjà créés. <Film Des détails importants dans la construction bois>
  • Une nouvelle fonction de création a été intégrée dans la partie de programme „Parois“. Cette fonction s’appelle « Attribuer parois » et permet d’attribuer des données souches différentes aux parois existantes dans le projet. Commencer par marquer les parois à modifier. Dès sélection de la nouvelle fonction, les données souches des parois s’ouvrent. Sélectionner les données souhaitées. Ces données seront attribuées aux parois marquées. Ou commencer par sélectionner la fonction et les données puis marquer les parois individuelles souhaitées à l’aide des outils de marquage habituel, soit une sélection à l'aide du clic gauche de la souris d'une forme rectangle, soit à l'aide du clic droit de la souris d'une ligne ou en tenant enfoncé la touche Ctrl pendant que vous marquez les parois dans le projet. Il faut ensuite définir le point de référence de la paroi existante auquel s’orientera la nouvelle paroi. Sont disponibles comme point de référence les points: à droite extérieure, à droite bois/mur, centre bois/mur, à gauche bois/mur et à gauche extérieur. Après cela il faut encore déterminer le point de référence de la nouvelle paroi. Sont disponibles l’ensemble de couches gauches et droites et les options „A droite bois/mur“, „Centre bois/mur“, A gauche bois/mur“ de la nouvelle paroi. La nouvelle position de la paroi est affichée dans la construction. Confirmer par « OK », les parois sont modifiées. Particularité de la fonction: La géométrie des parois existantes est reprise.
  • Pour faciliter le travail avec les corps de plancher et les trémies, nous avons développé quelques fonctions de ce domaine.
  • La fonction «Corps de plancher / trémie sur polygone“ a été ajoutée. Il est désormais possible de sélectionner des polygones ou des cercles, il ne faut plus utiliser l’option „Forme libre“.
  • Il est désormais possible de découper des trémies à l’aide de la fonction „Découper ».
    La fonction „Déplacer“ avec ses options supplémentaires est disponible pour déplacer ultérieurement la trémie. Les pièces de bois et les revêtements du corps de plancher sont également déplacées.
  • Les points de référence des fenêtres et des portes sont désormais affichés et numérotés afin de faciliter le travail dans le container de design et de macro. Définir une macro pour la construction, la vue en plan ou la vue de face et sélectionner les points de référence, ces points sont ensuite numérotés et marqués en rouge. Il est ainsi facile de vérifier et de voir à tout moment les points de référence déterminés. <Film Des détails importants dans la construction bois>
  • • Dans les réglages d‘affichage (F7), il y a une nouvelle option qui s’appelle „Mesures d‘arête à partir de» et qui est disponible dans la rubrique « Couvertures » (paroi, plancher, élément de toit et élément de plancher). Le champ de saisie derrière l’option „Mesures d’arête à partir d’une largeur de“ permet de masquer des cotes dans le dessin. Les cotes inférieures à la valeur définie ne sont pas visibles. Cette option permet également une représentation claire des couvertures très étroites dans les vues correspondantes.
  • Les fonctions « Découper objet » et « Ajouter objet“ sont désormais disponibles pour les parois, les planchers, les éléments, les couches, les couvertures, les fenêtres, les portes et les macros. Des géométries complexes et exigeantes peuvent êtres créées à l’aide des objets CAO, ensuite elles peuvent être transférées aux objets souhaités à l’aide des nouvelles fonctions. <Film Des détails importants dans la construction bois>
  • Les parois sont démarquées après l’impression automatique des parois marquées. (Entreprise Strüby).
  • Les problèmes de la représentation des corps de paroi lors de certains réglages de ceux-ci et des fenêtres et des macros n’existent plus. (Entreprise Skaletzka)

Pièces métalliques

  • La cotation automatique des profils de pliage et le bloc de données de l’éditeur de profil a été intégrée dans la fiche de fabrication. Le réglage se fait à l’aide d’un champ de renvoi dans les préréglages (Alt+F7), rubrique « Généralités », onglet « Cotation », option « Profil métallique fiche de taille ». Dans le premier onglet « Auto », le type « Pièce métallique“ a également été ajouté aux données souches des cotations automatiques. Avec ce type, Le champ „Pièce métallique (profil)“ est affiché et permet d’activer/de désactiver le bloc de données, de régler les valeurs ou les numéros pour la cotation des éléments et de sélectionner la couleur du profil (couleur originale ou automatique). Deux champs de renvoi sont disponibles sous l’onglet « Cot ». Le champ „Ligne de mesure horizontale“ vous renvoie à la cotation du profil, le champ « Données souches“ vous renvoie au bloc de données ou seules les données de l’onglet « Aspect » sont utilisées.
    Il est possible de régler la couleur, la taille et le type de la police pour la cotation et le bloc de données et de copier, de modifier ou de déplacer des cotes et des textes à l’aide des fonctions de modification. Toutes les modifications sont rejetées dès qu’on recalcule la cotation automatique. Les côtes et le bloc de données dans l'éditeur de profil se réfèrent également à ce renvoi. Si le renvoi de la cotation automatique dans Alt+F7 est modifié, la cotation/bloc de données dans l'éditeur de profil change également. Le modèle du plan de la fiche de taille a également été développé.  <Film Profil de pliage dans la fiche de taille>

Escalier

  • Pour une bonne vue d’ensemble de l’escalier il est à partir de la version 18-2 possible de visualiser rapidement une vue d'ensemble développée d’un côté de l’escalier. On peut ainsi contrôler toutes les pièces et effectuer des modifications manuelles. Sélectionner la marque de reconnaissance du limon (LI), de la main-courante (MC), de la lisse (LI), de la crémaillère (CR) ou du champ de balustres (CB), puis cliquer sur l’icône « Vue de pièce » (raccourci clavier F4) dans la barre d’outils supérieure. La vue d’ensemble du côté respectif de l’escalier est affichée. Les touches «PgPréc” / “PgSuiv” permettent de changer le côté vu. Les fonctions « Défiler précédent“ et „Défiler suivant“ permettent de changer entre les différents plans de pièce. Sélectionner la rubrique de pièce souhaitée (p.ex. limon, main-courante, lisse, crémaillère, garde-corps) et l’option „Plan“ dans le menu flottant « Escalier ». Cette fonction n’est possible qu’en cas où plusieurs pièces ou un garde-corps de la rubrique choisie ont été attribué à ce côté de l’escalier. Les utilisateurs peuvent basculer de la vue développée unique du composant respectif sélectionné à la vue développée globale et inversement avec la fonction "Commuter entre la vue développée par composant unique et la vue développée globale". C’est toujours la face intérieure (ligne de calcul) des pièces de construction telles que des limons, des mains-courantes, des crémaillères et des lisses qui est représentée dans la vue développée. Les balustres sont représentés par leurs axes. Les valeurs des composants affichées dans les plans sont calculées avec référence à l’élément d’escalier correspondant ou au polygone d’escalier. Une valeur est négative si le composant est situé à l’intérieure de ce polygone ou, si le composant se trouve à l’extérieure, la valeur est positive. Exemple : la face intérieure du limon est située exactement sur l’arête du polygone d’escalier. La valeur « Limon 0,00“ serait affiché dans le menu « Escaliers ». Les fonctions de modification telles que « Couper », « Abouter », « Découper », « Ajouter », « Déplacer », « Modifier », « Type d’extrémité », « Effacer », « Calculer » et « Texture 3D » sont disponibles pour les pièces marquées dans la vue globale de l’escalier. Il est par exemple possible de déplacer, de rallonger ou de raccourcir des poteaux ou des balustres. Les raccords d’angle des limons peuvent être retravaillés avec la fonction « Couper ». Une boîte, une forme libre ou un objet peut être découpé ou ajoutés aux pièces de planche. Il est possible d’attribuer des types d’extrémité et de déplacer des chevilles, des objets 3D ou des assemblages mécaniques. Il est également possible de créer des cercles représentant les bandeaux inférieurs/supérieurs des limons dans le menu d‘affichage (F7), rubrique Escalier « Limon », onglet « Développement ». On peut ainsi contrôler si le bandeau inférieur/supérieur réglé est respecté. <Film Vue globale d'un escalier>
  • Une multitude de nouvelles fonctions d’adaptation des splines permet aux utilisateurs de modifier certains composants comme le limon, la main-courante, la lisse, la crémaillère) de manière individuelle. Marquer un ou plusieurs composants de même type et visualiser ceux-ci dans la vue développée de l’escalier. Sélectionner la fonction „Déplacer“ et la nouvelle fonction „Adaptation Spline“ s’active. L’option « De » - « A » est affichée dans la zone de dialogue et vous demande d’indiquer les deux points entre lesquels la spline doit être adapté. Le pointeur de la souris indique si on se trouve sur la face supérieure ou inférieure de la pièce. Cliquer sur le premier point (« De ») puis sur le deuxième point « A » pour déterminer le début et la fin de la zone d’adaptation souhaitée.
    Si le début ou la fin d’un composant se trouve dans cette zone, les options „Centre“, „Début“ et „Fin“ sont disponibles et le logiciel vous demande de sélectionner si le centre, le début ou la fin du composant doit être adapté.
    La sélection peut se faire également par un clic de souris sur la position souhaitée. La spline se trouvant maintenant au pointeur de la souris peut être repositionné. Il y a quatre options d’adaptation en bas à droite dans la zone de saisie. Ces options permettent de déterminer le principe de calcul pour la nouvelle spline. La spline originale est effacée dans la zone indiquée. <Film Vue globale d'un escalier>
  • „P“ (point): permet d’insérer un sommet dans la spline qui se trouve entre le point de début et le point de fin.
    „L“ (linéaire): permet de répartir de manière linéaire la différence d’hauteur sur plusieurs points d’appui. La répartition est représentée au pointeur de la souris.
    „CR“ (carré): permet de répartir la différence d’hauteur sur plusieurs points d’appui à l’aide une fonction quadratique (X à la puissance deux). La répartition est représentée au pointeur de la souris.
    „QT“ (quatre): permet de répartir la différence d’hauteur sur plusieurs points d‘appui à l’aide d’une fonction quartique (X à la puissance quatre). La répartition est représentée au pointeur de la souris.
  • Deux options supplémentaires sont disponibles pour transférer la spline modifié aux composants. L’option „Calculer arête opposée de manière parallèle“ permet de transférer parallèlement la nouvelle courbe Spline à l’arête opposée du composant. L’option « Adapter pièces / cours“ permet de transférer le cours d’un composant à un autre (main-courante et lisse). Prenez soin de définir la bonne arête de référence, par exemple „Limon face supérieur“. Si vous avez réglé par exemple « Marche arête avant“ dans l’option „Arête de référence“, cette option n’aura pas d’effet. Les deux options „Restituer arête inférieure original“ et „Restituer arête supérieure originale“ sont disponibles dans la zone de saisie. Ces options permettent de restituer la spline originale après l’avoir modifiée. Marquer la pièce souhaitée et sélectionner l’option respective. Il est possible de contrôler le bandeau inférieur/supérieur d’un limon lors d’une adaptation à l’aide des cercles de bandeau inf/sup. Ces cercles peuvent être affichés à l’aide des réglages d’affichage F7 des limons, onglet „Développement ».
  • Une nouvelle option existe pour le raccord haut des contre-marches et des marches. Cette option s'appelle "Arête arrière de la contre-marche est mortaisée dans la marche", la rainure de la contre-marche est face avant de la contre-marche, et permet d'avoir un nez de marche de l'épaisseur de la marche. L'option paramètre permet de définir la largeur et la profondeur de la rainure dans la contre marche. <Film Des détails importants dans la construction d'escalier>
  • La surface d’onglet d’une crémaillère n’a pas été exportée dans un certain cas. Cela a été corrigé. (Entreprise EBS)
  • Nous avons développé dans l'export machine une nouvelle possibilité pour qu'une fraise profilée puisse usiner une marche avec des distances différentes des arêtes de marche par rapport à la géométrie initiale et ce dans le même cycle d'usinage. Avec le réglage „TSUMRISS=1“ dans le fichier ini on peut activer l'export multiple des arêtes avant et arrière et des arêtes latérales de la marche.
    Méthode : faire une copie de l'arête d'origine dans le fichier ini, et changer son numéro d'identification (IDNR ) en y ajoutant le préfixe 10 .Dans notre exemple ,l'arête avant de la marche a pour numéro d'identification 1110 ,donc dans la copie le numéro d'identification sera 101110. Ensuite ajouter le réglage „LPARAM_REAL_0=“ qui permettra de définir la distance souhaitée par rapport à l'arête d'origine. <Film Des détails importants dans la construction d'escalier>
    Exemple pour la saisie de l'arête d'origine dans le fichier ini:
  • Arête d'origine = Arête de marche avant :
    ;KT_STUFE_VK ; Type d'arête Marche Arête avant
    IDNR=1110 ; identifie l'arête (fixe)
    FARBE=3 ; Numéro de couleur comme dans AutoCAD 0-255
    LTYPE=AUSGEZOGEN ; Un type du début de la liste
    LNAME=STUFE_VORDER_KANTE ; Nom de la ligne (à insérer librement)
    LAYER= STUFE_VORDER_KANTE ; Nom du layer (à insérer librement)
    PLINE=5 ; 0: Impression comme lignes individuelles
    ; 1: Impression comme polyligne
    ; 3: Impression avec arcs de cercle ou lignes individuelles
    ; 4: Impression avec arcs de cercle ou polyligne
    ; 5: Impression comme polyligne avec arcs de cercle intégrés
  • Nouvelle arête avec distance par rapport à l'arête d'origine
    ;KT_STUFE_VK_PROFILFRAESER ; Type d'arête Marche Arête avant
    IDNR=101110 ; identifie l'arête (fixe)
    FARBE=150 ; Numéro de couleur comme dans AutoCAD 0-255
    LTYPE=AUSGEZOGEN ; Un type du début de la liste
    LNAME=STUFE_VORDER_KANTE_P ; Nom de ligne (à insérer librement)
    LAYER= STUFE_VORDER_KANTE_P ; Nom du layer (à insérer librement)
    PLINE=5 ; 0: Impression comme lignes individuelles
    LPARAM_REAL_0 =6 ; 1: Impression comme polyligne
    ; 3: Impression avec arcs de cercle ou lignes individuelles
    ; 4: Impression avec arcs de cercle ou polyligne
    ; 5: Impression comme polyligne avec arcs de cercle intégrés
  • Il est désormais possible de créer librement les noms des fichiers DXF. Il est possible d’intégrer des informations supplémentaires sur le projet dans ces noms ce qui facilite l’identification et le triage des pièces de construction. Il est également possible de créer un prologue et un épilogue pour chaque fichier DXF. Des variables permettent d’exploiter les informations dans les champs 0-30 du projet, le numéro interne de l’étage, le sigle de l’étage et le numéro de l’escalier.
  • Voilà l’exemple de l’impression d’une marche. On commence par l’impression sans informations supplémentaires, puis on y ajoute le numéro de projet à partir des propriétés du projet de construction et l’étage à partir du gestionnaire graphique. Ces informations sont ajoutées une fois comme prologue et une fois comme épilogue:
  • Nom de fichier généré d’une marche sans prologue ou épilogue: TS_5_0_N.DXF
    Nom de fichier généré d’une marche avec un prologue „TS_PROLOG = @BV-FELD0@@Z-GESCHOSS-NAME@“: 006DachgeschoßTS_5_0_N.DXF
    Nom de fichier généré d’une marche avec un épilogue „TS_EPILOG = @BV-FELD0@@Z-GESCHOSS-NAME@“: TS_5_0006Dachgeschoß_N.DXF
  • Voilà les prologues disponibles pour les pièces normales et les optimisations:
    AB_PROLOG = Marche couverture
    AN_PROLOG = Marche nez de marche à coller
    TS_PROLOG = Marche
    SS_PROLOG = Contre-marche de départ
    SB_PROLOG = Contre-marche de départ
    WA_PROLOG = Limon
    WK_PROLOG = Limon débillardé
    HO_PROLOG = Crémaillère
    AK_PROLOG = Crémaillère débillardée
    HL_PROLOG = Main-courante
    HK_PROLOG = Main-courante débillardée
    HW_PROLOG = Main-courante volute horizontale
    HS_PROLOG = Main-courante volute verticale
    HC_PROLOG = Main-courante jonction droite
    HF_PROLOG = Main-courante jonction en pente
    GU_PROLOG = Lisse
    GK_PROLOG = Lisse débillardée
    GW_PROLOG = Lisse volute horizontale
    GS_PROLOG = Lisse volute verticale
    GC_PROLOG = Lisse jonction droite
    GF_PROLOG = Lisse jonction en pente
    WAHA_ PROLOG = Optimisation limon main-courante
    WAGU_ PROLOG = Optimisation limon lisse
    HOHA_ PROLOG = Optimisation crémaillère main-courante
    HOGU_ PROLOG = Optimisation crémaillère lisse
    HAGU_ PROLOG = Optimisation main-courante lisse
    VERLEIM_ PROLOG = Optimisation collage
    PLATTE_ PROLOG = Optimisation limon main-courante
  • Voilà les épilogues disponibles pour les pièces normales et les optimisations:
    AB_EPILOG = Marche couverture
    AN_EPILOG = Marche nez de marche à coller
    TS_EPILOG = Marche
    SS_EPILOG = Contre-marche
    SB_EPILOG = Contre-marche de départ
    WA_EPILOG = Limon
    WK_EPILOG = Limon débillardé
    HO_EPILOG = Crémaillère
    AK_EPILOG = Crémaillère débillardée
    HL_EPILOG = Main-courante
    HK_EPILOG = Main-courante débillardée
    HW_EPILOG = Main-courante volute horizontale
    HS_EPILOG = Main-courante volute verticale
    HC_EPILOG = Main-courante jonction droite
    HF_EPILOG = Main-courante jonction en pente
    GU_EPILOG = Lisse
    GK_EPILOG = Lisse débillardée
    GW_EPILOG = Lisse volute horizontale
    GS_EPILOG = Lisse volute verticale
    GC_EPILOG = Lisse jonction droite
    GF_EPILOG = Lisse jonction en pente
    PF_EPILOG = Poteau
    ST_EPILOG = Balustre
    NE_EPILOG = Nesting
    EXT_EPILOG = Corps d‘extrusion
    WAHA_EPILOG = Optimisation limon main-courante
    WAGU_EPILOG = Optimisation limon lisse
    HOHA_EPILOG = Optimisation crémaillère main-courante
    HOGU_EPILOG = Optimisation crémaillère lisse
    HAGU_EPILOG = Optimisation main-courante lisse
    VERLEIM_EPILOG = Optimisation de collage
    PLATTE_EPILOG = Optimisation de panneaux
    Voilà les variables qui sont exploitées:
    @BV-FELD0@ - @BV-FELD30@ Champ de projet 0 à 30
    @Z-GESCHOSS-NR-INTERN@ Numéro interne de l‘étage
    @Z-GESCHOSS-NAME@ Nom de l‘étage
    @Z-GESCHOSS-KUERZEL@ Sigle de l‘étage
    @TR_TREPPENNUMMER@ Numéro de l‘escalier

Objets 3D

  • Dans la version 18-1 il est possible d’attribuer un type d’affvous marquezuatous les objets/groupes 3D (sauf aux façonnages 3D, aux points 3D et aux lignes 3D). Pour faire cela, l’option « Réglage d’affichage“- „Type d’affichage“ a été ajoutée à l’onglet „Di. ». Cette option n’est affichée que dans le gestionnaire de données souches et est masquée dès qu’un objet est inséré dans le projet de construction. Le type d’affichage standard est « Objet 3D ». Il est possible de sélectionner un autre type dans le gestionnaire des données souches. Sont disponibles les types « Connecteur métallique 3D“ et „Façonnage 3D“. Exemple: Attribuer le type „Connecteur métallique 3D“ aux connecteurs créés à l’aide des corps d’extrusion. Le type sélectionné est désactivé dès la modification et la sauvegarde des données souches et ne peut plus être modifié. Les réglages d’affichage (F7) sont appliqués à l’objet 3D selon le type d’affichage réglé.

Données souches et macros

  • La fonction „ Afficher uniquement les branches de l'arborescence avec des données“ dans le gestionnaire de données souches a été accélérée.
  • La saisie et le cryptage des mots de passe dans le gestionnaire de données souches ont été développés. Il est possible de modifier, d’attribuer ultérieurement et de supprimer complètement des mots de passe existants. Pour avoir accès à la saisie du mot de passe, il faut ouvrir les propriétés des données souches. Pour attribuer un mot de passe à un répertoire cocher l’option « Mot de passe ». Ensuite vous pouvez saisir un mot de passe composé de 10 caractères au maximum. L’icône à côté de la ligne de saisie permet de lire le mot de passe en clair ce qui facilitera la saisie de ce dernier. Confirmer par „OK“, le mot de passe est sauvegardé. Il faut également ouvrir les propriétés des données souches pour effacer son mot de passe. Le mot de passe concerné est demandé. Saisir correctement le mot de passe, la ligne de saisie peut être décochée sauf si vous voulez modifier le mot de passe. Pour faire cela, cocher cette ligne et définir un nouveau mot de passe.

Pièces individuelles

  • Des perçages sont créés lors de l’export BTL ou BTLX pour les pas des chevrons, des arêtiers et des noues. Il faut avoir réglé l’option „comme perçage d’entaille“ dans le champ „ Perçage pour clou de chevron “ dans les réglages d’affichage généraux, rubrique „Entaille“.

Relevé des cotes

  • La coordonnée Z des points et des lignes 3D a été développée (réglages F7). Il est désormais possible d’afficher la hauteur absolue, la hauteur relative ou la hauteur au-dessus du niveau de la mer ou une combinaison de ces trois options. Les informations sont représentées dans la vue en plan et en 3D. La dénomination libre est également affichée dans l’info-bulle du point ou de la ligne 3D.

This website uses cookies

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy.

Some cookies on this site are essential, and the site won't work as expected without them. These cookies are set when you submit a form, login or interact with the site by doing something that goes beyond clicking on simple links.

We also use some non-essential cookies to anonymously track visitors or enhance your experience of the site. If you're not happy with this, we won't set these cookies but some nice features of the site may be unavailable.