Historique de la version V20-1 Build 9600

Généralités

  • Dans la version 20-1, les notes pour l'utilisateur ont été intégrées dans les réglages pour les info-bulles. Si vous sélectionnez une note pour l'utilisateur déjà existante puis la commande "Affichage" et "Note pour les info-bulles réglages", le logiciel passe automatiquement à la case "Notes pour l'utilisateur" de l'onglet "Général / Divers. Il est donc possible d'afficher des informations libres dans les info-bulles pour les notes d'utilisateur.
  • En particulier, les temps d'affichage ont été considérablement accélérés. La construction de l'image a été accélérée en particulier.
    Les améliorations en détail:
    La capacité de mémoire nécessaire pour la dénomination des pièces de construction (fonction "Texte sur pièce") a été réduite considérablement. En plus, les temps d'affichage en 3D avec dénomination des pièces de construction ont été considérablement accélérés.
    Afin de réduire les temps de rafraichissement (icône « Ampoule »), le calcul interne des polygones a été optimisé.
    Les temps de recalcul (icône "Ampoule") des fichiers DXF et DWG importés comme image graphique CAO ont aussi été accélérés. Jusqu'à présent, l'affichage de l'image d'un fichier DXF avec 50.000 objets CAO a durée 7 secondes environ. Le même procédé ne prend désormais qu'environ 0.5 secondes.
    Nous recommandons donc d'utiliser la fonction "Import graphique" pour importer un grand nombre de dessins DXF ou des dessins très détaillés dans un projet de construction. (Il est possible de saisir des points de référence et de masquer des calques. Seulement la modification des éléments individuels tels que l'effacement des lignes n'est pas possible.)
  • Vous avez besoin de la version Open GL 3.3 pour travailler avec les cartes graphiques / les pilotes des cartes graphiques à partir de la version 20-1. Une vérification du système est effectuée dès que vous démarrez le logiciel SEMA et un message correspondant est affiché, si nécessaire.
  • Le gestionnaire graphique a été développé. La taille de la fenêtre de ce gestionnaire est désormais variable et peut être modifiée librement. La taille et la position de la fenêtre sont sauvegardées automatiquement.
    Une nouvelle fonction de recherche est désormais disponible en haut à droite dans tous les onglets. Dès la saisie du premier caractère, la fonction de recherche est démarrée et vous voyez le résultat. Les dix dernières demandes de recherche sont sauvegardées et affichées dans un menu de sélection pour chaque onglet.
    Il est désormais possible de déplacer librement toutes les colonnes dans le gestionnaire graphique. Une nouvelle colonne est disponible dans les onglets „Construction“, „IFC“, „Étages“, „Parois“, „Éléments“, „3D“, „Fiche de taille“, „Nestings“, „Images“ et „Plans“. Cette colonne s’appelle „Supplément“ et permet de saisir librement des informations ou des valeurs supplémentaires. Pour renseigner cette colonne, sélectionner la fonction „Modifier“.
    Une autre nouvelle colonne est disponible dans l’onglet „Étages“. Elle s’appelle „Étage“ et permet de regrouper des étages de paroi et de plancher pour l’export IFC (pour plus de détails, veuillez-vous reporter aux nouveautés IFC). Elle permet également de structurer des étages. Pour renseigner cette colonne, sélectionner la fonction „Modifier“.
    Lors de la création d’un étage, les champs „Etage“ et „Supplément“ ont une liste de choix.
    L’onglet „Étages“ a été développé. Les options „invisible“, „désactivé“ et „normal“ ont été réorganisées et sont désormais disponibles sous forme d’icône. Ces trois icônes correspondantes ont aussi été intégrées dans la barre de titre. Il est ainsi possible de sélectionner l’option souhaitée pour tous les étages au lieu de cliquer les étages individuels. On peut donc masquer, visualiser ou désactiver très rapidement des groupes d’étages.
    Il est possible de trier les colonnes à l’aide d’un clic avec la touche gauche de la souris ou avec un clic droit sur le titre d‘une colonne. Un clic droit sur le titre d‘une colonne dans les onglets „Parois“, „Élément“, „Fiche de taille“, „Nestings“ et „Plan“ permet d’ajouter une nouvelle colonne pour des variables. Le menu des variables s’ouvre par la suite et on peut sélectionner la variable souhaitée. Une nouvelle colonne avec le titre de la variable est ajoutée. Elle contient les entrées respectives de toutes les pièces.
    Il est possible d’effacer des colonnes ajoutées manuellement à l’aide d’un clic droit.
  • Si l’on travaille dans une colonne avec un grand nombre d’entrées identiques, on peut faire un clic droit sur la colonne et sélectionner l’option „Afficher toutes les lignes“. Les textes identiques seront masqués, il ne sera affiché que le texte identique dans la ligne supérieure et puis le texte différent suivant. Cette fonction permet donc d’avoir une meilleure vue d’ensemble grâce à l’affichage des entrées sous forme d’une arborescence.
    L’impression des plans sous l’onglet „Plans“ a été développée. La fonction „Sauvegarder PDF“ a été remplacée par la fonction „Impression des plans“. Marquer un ou plusieurs plans puis cliquer sur la fonction. Un menu de sélection s’ouvre et vous pouvez choisir un format pour l’impression. Sont disponibles les options „Impression comme PDF“, Impression comme DXF/DWG“ et „Impression sur imprimante“.
    Une nouvelle fonction a également ajoutée à l’impression sous le format DXF/DWG. Cette nouvelle option s’appelle „Archive DXF/DWG“ et fonctionne de la même manière que l’option „Archive PDF“. L’emplacement de sauvegarde et le format (DXF ou DWG) sont réglés dans les pré-réglages généraux (Alt F7), répertoire „Import / export de données“, option „DXF“. Le champ „Chemin d’export“ permet de régler le chemin de l‘archive DXF/DWG, le champ „Fichier d‘export“ permet de saisir le nom et de sélectionner l’extension du fichier (.dxf ou .dwg). Cette nouvelle fonction permet donc de sauvegarder et d’imprimer simultanément un ou plusieurs plans sélectionnés en format PDF et DXF/DWG et cela à l’aide d’une seule fonction. <Film Nouveautés dans le gestionnaire graphique>

Visualisation 3D

  • La visualisation a encore été améliorée dans la version 20-1. De nouvelles textures de bois ont été intégrées dans les données souches, répertoire „Visualisation/Objets 3D“, rubrique „Pièces bois“, groupe „Textures“. Ces textures permettent une visualisation parfaite des pièces bois rabotées et s’appellent:
    „Érable topstar huilé“, „Érable topstar naturel“, „Hêtre country huilé“, „Hêtre country naturel“, „Hêtre topstar huilé“, „Hêtre topstar naturel“, „Chêne country légèrement fumé“, „Chêne country huilé“, „Chêne country fumé“, „Chêne country naturel“, „Chêne country aspect bois brut“, „Chêne design légèrement fumé“, „Chêne design huilé“, „Chêne design fumé“, „Chêne design naturel“, „Chêne design bois brut“, „Chêne bois massif légèrement fumé“, „Chêne bois massif huilé“, „Chêne bois massif fumé“, „Chêne bois massif naturel“, „Chêne bois massif aspect bois brut“, „Chêne topstar légèrement fumé“, „Chêne topstar huilé“, „Chêne topstar fumé“, „Chêne topstar naturel“, „Chêne topstar aspect bois brut“, „Aulne AH“, „Frêne AH“, „Frêne huilé“, „Frêne naturel“, „Frêne topstar huilé“, „Frêne topstar naturel“, „Cerisier AH“, „Mélèze“, „Chêne rouge AH“, „Orme AH“, „Noyer AH“, „Chêne blanc AH“, „Sapin blanc“ et „Érable à sucre AH“. Si on évite des répétitions, aucune pièce bois ne se ressemble. Les données souches et les réglages de couleur livrés par SEMA ont été adaptés et la nouvelle texture „Chêne topstar huilé“ est utilisée comme standard. Sélectionner l’option „Standard“ dans les réglages de couleur. Les nouvelles textures sont ensuite disponibles dans les projets existants. Grâce à ces textures, les pièces bois ont l’aspect plus réaliste dans la représentation 3D texturée et le projet peut être visualisé parfaitement avec le rendu photo-réaliste.

VP, CAO, COT, CAOM

  • Il est désormais possible de créer des Codes QR dans le logiciel SEMA. Pour faire cela, le type de police "Code QR" a été intégré dans le texte CAO. Saisir un texte sur une ligne en utilisant le nouveau type de police "Code QR". Le programme crée automatiquement le texte codé en code QR. Cela est également possible pour les variables qui seront codées et exploitées en code QR. La taille du code peut être adaptée tel que la taille de police d'un texte CAO normal.
  • Un texte qui est déplacé est affiché au pointeur de la souris pendant le déplacement et peut ainsi être positionné très précisément.

Projection de toit

  • A partir de la version 20-1, les pans de toit ne sont plus dessinés avec une texture de tuiles dans la représentation 3D texturée mais comme surface transparente en lila. La couleur est issue des réglages de couleur disponible dans le menu "Affichage/ Réglages couleur" onglet "Projection" variable "toit partiel/Pan de toit".
    La texture des tuiles de toit définie dans les réglages de couleur n'est dessinée que si l'on a activé les couches de toit en 3D. (Réglages d'affichage (F7)).
    Des fonctions de création supplémentaires sont disponibles pour les pans de toit transparents en 3D. (voir les nouveautés pour le chevronnage) <Film Pan de toit libre>
  • La création des pans de toit libres a été développée dans la version 20-1. De nouvelles options supplémentaires sont disponibles. Il est désormais possible de saisir rapidement et simplement un pan de toit à l'aide d'un rectangle dans la vue en plan et dans la coupe verticale sans le besoin de définir un profil de toit complet.
    Sélectionner la fonction de création "Pan de toit" et l'option "Pan de toit Rectangle" dans la projection de toit. Trois options sont disponibles en bas à gauche dans la zone de dialogue si vous êtes en vue en plan.
    Attribuer le nouveau pan de toit à un toit partiel existant ou créer un nouveau toit partiel. Définir ensuite la référence de saisie, sont disponibles les options "Égout" ou "Faîte".
    La première option permet de créer un pan de toit à l'aide d'une ligne. Commencez par définir la hauteur de la ligne de référence, la pente et la longueur selon rampant ou la mesure en plan du pan de toit à créer.
    La deuxième option permet de définir la référence de saisie et sa hauteur, puis la longueur selon rampant et la mesure en plan du pan de toit à créer.
    La troisième option supplémentaire permet de définir la référence de saisie, de déterminer la hauteur d'égout, la hauteur du faitage et la longueur selon rampant ou la mesure en plan du pan de toit à crée.
    Lors de la saisie des pans de toit libres dans la coupe verticale il est également possible d'attribuer ces pans à un toit partiel existant ou de créer un nouveau toit partiel. Les options pour la saisie d'une ligne et d'une profondeur (longueur d'égout) sont aussi disponibles dans la coupe.
    Ces nouvelles options de saisie permettent donc de créer très rapidement des pans de toit dans la vue en plan et dans la coupe verticale à l'aide de peu d'information.
    L'option pour la saisie des pans de toit comme forme libre a aussi été développée pour la vue 3D. Cela est particulièrement intéressant pour générer rapidement des pans de toit à l'aide des points d'un relevé de mesure ou d'un nuage de points importés. Il suffit de cliquer sur les points individuels en 3D.
    Les deux options "Automatiquement après le troisième point" et "Sélectionner plan de référence existant" facilitent la saisie pour l'utilisateur. Il est encore possible de choisir si on veut projeter les points verticalement ou à angle droit sur le plan de référence.
    La troisième option' "Sans plan de référence" permet de créer, par hasard ou volontairement, des pans de toit déjetés.
    Il est possible sur un toit libre de définir ou attribuer un complexe de toit. Il n'est pas possible d'attribuer ultérieurement un profil de toit a un pan de toit libre. Les pans de toit peuvent être sauvegardés dans les données souches. Des données ou des pièces de construction ultérieures peuvent être ajoutées à ces pans dans l'assistant de profil. <Film Pan de toit libre>

Chevronnage

  • Les des pans de toit sont désormais affichés comme des surfaces transparentes dans la représentation 3D. Cela permet l'utilisation des fonctions de création du chevronnage dans toutes les vues 3D et dans les coupes verticales et horizontales.
    Il est ainsi possible de créer des chevrons directement dans une vue 3D et dans les coupes à l'aide des fonctions "Positionner chevrons", "Chevrons avec référence aux pièces", "Répartir les chevrons" et "Répartir en accord avec la trame du bâtiment".
    Concernant les pannes, les fonctions "Lire les profils" et "Hauteur déterminée" sont également disponibles et permettent de dessiner des pannes dans les pans de toit avec des chevrons.
    La prévisualisation interactive des pièces de construction est actualisée dès qu'on saisit une valeur.
  • La fonction "Faire la symétrie des chevrons" a été développée et est désormais disponible dans les vues 3D et dans les coupes verticales et horizontales. <Film Pan de toit libre>

Paroi et plancher

  • Le container des macros pour les fenêtres et les portes a été développé, de nouveaux paramètres y ont été ajoutés. Il y a de nouveaux renvois aux pièces de bois individuelles et aux macros CAOM qui sont disponibles dans le premier onglet "Construction". Une pièce de bois utilisée dans différents containers de macro et dont les données souches ont été modifiées est ainsi adaptée automatiquement dans tous les containers. Il faut prendre soin de créer les pièces de bois de bas en haut, par exemple, afin que ces pièces soient positionnées correctement sur la latte de mesure dans la vue murale. La latte de mesure dans le container de macros permet de contrôler ces pièces.
    Il y a une autre nouvelle fonction qui permet de positionner librement des macros CAOM à l'aide de 21 points de référence. Il est également possible d'utiliser la barre d'espace pour positionner exactement des pièces de construction, des pièces de bois et des macros CAOM. Les deux paramètres "A l'aide de l'axe de paroi" et "Jeu de mise en place" ont été ajoutés aux paramètres dans le container de macros.
    Le paramètre "A l'aide de l'axe de paroi" permet de déplacer, par exemple, des pièces de bois avec une épaisseur inférieure à celle de la paroi entière à partir de la face visualisée vers la face opposée de la paroi. Si une pièce de bois s'oriente à la face inférieure de la couche de paroi et le sens d'ouverture de la fenêtre est modifié de gauche 1 à gauche 3, la pièce de bois est positionnée sur la face extérieure de la couche.
    Le paramètre "Jeu de mise en place" permet de régler l'adaptation des points de référence lors de la définition d'un jeu de mise en place dans la couche Bois/Mur. Si vous sélectionnez l'option "Non", les points de référence des macros restent fixes. Si vous sélectionnez la deuxième option "Pièce de construction", les points de référence de la fenêtre/porte sont déplacés. A partir de la version 20-1, il y a une nouvelle option. L'option "Tous" permet de déplacer tous les points de référence extérieurs et les points de référence de la pièce de construction (fenêtre/porte). Ce paramètre permet donc de déterminer l'adaptation des pièces de construction individuelles lors d'une modification de la saillie de couche. Ces nouveautés permettent de créer et de développer encore plus facilement des macros individuelles.
  • L'option "sans" a été ajoutée à l'option "Câble d'alimentation" de la macro "Combinaison des composants électriques". Si vous avez réglé des façonnages CAOM et sélectionnez ensuite cette option, vous empêchez qu'un câble d'alimentation soit créé. Exemple: Plusieurs interrupteurs sont positionnés verticalement l'un au-dessus de l'autre. Vous ne voulez pas que chaque interrupteur obtienne un façonnage supplémentaire pour le câble d'alimentation. Cette option le permet.
  • Une nouvelle fonction est disponible pour la construction des fenêtres et des portes. Cette nouvelle fonction s'appelle "Attribuer fenêtre" ou "Attribuer porte". et permet d'attribuer une nouvelle fenêtre/porte avec ses informations de fabrication et de conception à une fenêtre/porte existante toute en conservant la géométrie et la position de la fenêtre/porte déjà posée. La largeur, la hauteur d'appui et la hauteur du linteau de la fenêtre/porte restent donc inchangées, toutes les autres informations sont reprises de la fenêtre/porte attribuée. Il est également possible de reprendre le sens d'ouverture de la nouvelle fenêtre/porte attribuée. Pour faire cela, sélectionner "oui" dans l'option "Visible" du premier onglet des données souches des fenêtres / portes, rubrique "Sens d'ouverture". Cette nouvelle fonction est disponible dans la partie de programme "Paroi" et dans la vue murale, rubrique "Contour Paroi". Elle est par exemple utile pour échanger aisément des fenêtres importées sous le format IFC sans risque de perte de la géométrie ce celles-ci.
  • Dans la version 20-1, une nouvelle macro a été développée qui s'appelle "Macro Plus". Cette macro contient les fonctionnalités de base de la macro existante, complétées par de nouvelles techniques pour une plus grande flexibilité. La nouvelle commande "Macro Plus" est disponible dans les parties de programme "Parois", "Projection de toit", "Contour Plancher" et "Contour Paroi ", et dans les données souches : "Fenêtres/Portes/Macros/Électro", groupe "Macro Plus" et groupe "Container de macro. Le premier onglet de cette nouvelle macro permet de définir la géométrie et des références d'hauteur de la macro comme auparavant. Dans cet onglet, il y une nouvelle option qui s'appelle "Sens d'ouverture macro" qui permet de régler le sens d'ouverture de la macro (réglages correspondants aux réglages pour les fenêtres/portes: "1 droite ", "2 droite ", "3 gauche " et "4 gauche "). Les macros peuvent s'adapter ou non au changement du sens d'ouverture à condition qu'on ait activé l'option correspondant dans le container de macro Plus. Il est par exemple possible de déplacer des pièces de bois dont l'épaisseur est inférieure à celle de la paroi à partir de la face visualisée vers la face opposée de la paroi. Il y a une autre nouvelle option qui permet de représenter le sens d'ouverture de la macro pendant qu'on copie ou déplace cette dernière.
    Le deuxième onglet de la nouvelle macro "Macro Plus" a été complètement repensé. Il est désormais possible d'attribuer jusqu'à sept containers à une macro (fonction correspondant aux fenêtres et aux portes). Les fonctionnalités et les points de référence sont identiques à ceux des containers existants des fenêtres et portes. Il est alors possible de combiner des pièces de construction différentes et de positionner ensuite ces pièces à l'aide de points de référence.
    Le troisième onglet permet de sélectionner librement les saillies de couche dans le tableau des saillies. Les réglages "Début/Fin", "Gauche/Droite", "Les deux/Diagonal" et "non" ont disponibles. Les saillies de macro s'adaptent donc de manière flexible à la modification du sens d'ouverture.
    Les trois derniers onglets de la macro "Macro Plus" sont identiques à ceux de la macro existante.
    L'option "Degré de détail" a été intégrée dans les réglages d'affichage (F7), répertoire "Parois", rubrique "Macros". Cette option permet de régler les symboles de vue en plan.
    Avec le nouveau container de macro, la fonction "Macro Plus" peut être définie de manière encore plus flexible et individuelle. <Film Macro Plus>
  • Dans l’onglet « C » du paramétrage des „Fenêtres et portes“, il est désormais possible de sélectionner librement les saillies de couche à échanger. Les réglages „Début/Fin“, „A gauche/A droite“ et „Les deux/Diagonal“ sont disponibles dans l’option « Permuter ». On est donc plus flexible pour réagir à un changement du sens d’ouverture.

Couvertures Paroi Plancher

  • Le type de répartition "à partir de l'ouverture" a été développé. (Sté. Gardavaud)

Pièces de bois de la paroi ou du plancher

  • Il est désormais possible de créer des plans de construction inclinés dans la vue de dessus. Pour faire cela, l'icône existante pour la création des plans de construction a été remplacée par une nouvelle icône avec un menu déroulant. Les deux fonctions "Créer plan de construction" et "Créer plan de construction incliné" (nouvelle fonction) sont disponibles.
    Trois options supplémentaires en bas à gauche sont disponibles pour la saisie d'un plan de construction incliné dans la vue en plan.
    Commencer par définir la référence de saisie soit "Hauteur inférieure" soit "Hauteur supérieure".
    La première option supplémentaire permet de définir la hauteur de l'arête de référence et puis de saisir l'inclinaison du plan de construction. Ensuite saisir soit la longueur selon rampant soit la mesure en plan. Le plan de construction peut ensuite être créé à l'aide d'une ligne.
    La deuxième option supplémentaire permet de définir la référence pour la saisie et sa hauteur de l'arête. Ensuite saisir soit la longueur selon rampant soit la mesure en plan. Le plan de référence peut ensuite être créé.
    La troisième option supplémentaire permet de saisir la hauteur inférieure et la hauteur supérieure. Ensuite saisir soit la longueur selon rampant soit la mesure en plan.
    Dans chacun des cas, il reste à définir l'épaisseur et la direction du regard.
    On peut encore choisir si le plan de construction incliné créé doit être visualisé ou non sous forme de contour de surface.
    Ce dernier est également affiché en 3D si cela a été réglé dans le menu F7 (Plan de construction/3D). Si aucun contour de surface n'a été réglé, le programme affiche automatiquement un plan auxiliaire.

Couverture métallique et zinguerie

  • Des rebords au début/à la fin des profils métalliques de pliage sont désormais possibles. Pour faire cela, on peut attribuer des données souches de rebord à chaque pli du profil.
    Le nouveau onglet « Reb » a été ajouté aux données souches du groupe « Profil métal ». Dans cet onglet, le nombre de champs de renvoi des rebords s’adapte au nombre de plis du profil. On y trouve les deux chams de renvoi « Reliefs au début » et « Reliefs à la fin » qui permettent d’attribuer des rebords et des reliefs.
    Si vous modifiez une pièce déjà créée, vous trouverez les champs de renvoi « Rebord coté marqué » et « Rebord côté opposé ». Une flèche rouge indique le pli marqué dès que le pointeur de la souris se trouve dans la surface de dessin de la vue 3D. On peut commuter entre les champs de renvoi à l’aide du tabulateur ou des touches de flèche. L’utilisateur peut donc voir immédiatement de quel élément il s’agit.
    Il y quatre nouveaux réglages pour les rebords des profils métalliques de pliage, rubrique « Raccords aux profils de pliage ».
    Le réglage « Longueur à gauche » permet de sélectionner les options « Automatique », « Pli original » ou « Saisie libre ». Ayant choisi l’option « Automatique », le logiciel reconnaît automatiquement la longueur de l’élément précédent/suivant. Si vous sélectionnez l’option « Pli original », la longueur définie dans les données souches du pli est utilisée. L’option « Saisie libre » permet de saisir librement une longueur.
    Le réglage « Angle à gauche » met à disposition les options « Automatique », « Équerre » et « Saisie libre ». Ayant choisi l’option « Automatique », le logiciel reconnaît automatiquement l’angle de l’élément de profil précédent/suivant. L’option « Équerre » permet de créer le rebord à angle droit et l’option « Saisie libre « permet de saisir librement l’angle. Les réglages pour la longueur et l’angle sur le côté droit sont identiques.
    La fonction « Texture 3D » est désormais disponible pour les pièces métalliques. Cette fonction permet de modifier directement la texture d’une pièce métallique ou d’attribuer une nouvelle texture à cette pièce. Le container de données souches est également disponible. Il est donc possible d’attribuer encore plus facilement des textures. Un clic souris suffit. <Film Nouveautés pour la couverture métallique>
  • La valeur défaut pour créer des éléments de lignes dans l’assistant de profil a été modifiée à 90°.

Fonctions automatiques PMP

  • Jusqu'à présent toutes les lignes de clouage se chevauchant étaient effacées dans la couche correspondante. Afin de résoudre ce problème, 2 nouvelles possibilités ont été développées. La nouvelle option "Clouage lors d'une intersection" a été intégrée dans les pré-réglages (Alt+F7), rubrique "Parois / Contour", onglet "Automatique". Les options suivantes sont disponibles:
    "Effacé": L'ensemble de lignes de clouage dans la couche concernée sont effacées. Cela correspond au réglage existant jusqu'à la version 20-1.
    "Optimisé": Le programme reconnaît les lignes de clouage qui se chevauchent et recrée de nouvelles lignes qui ne se chevauchent pas. Grâce à cette option il n'est pas nécessaire de recréer manuellement les lignes de clouage.
    "Se croisant": Les lignes de clouage qui se chevauchent sont créées. Lors de ce réglage vous risquez de devoir effacer ultérieurement des lignes de clouage.

Escalier

  • Il y a un nouvel objet pour les garde-corps qui s’appelle „Remplissage“ et qui facilite désormais la création des garde-corps en verre, en acier, en matière plastique et en bois. Le remplissage peut être défini comme en automatique dans les données souches des garde-corps ou saisi manuellement dans le garde-corps d‘un escalier existant avec un haut degré de flexibilité.
    Sélectionner la nouvelle pièce „Remplissage“ dans la sélection des programmes, rubrique „Escaliers“. Les données souches pour le remplissage s’ouvrent dès qu’on sélectionne cette nouvelle pièce. Le programme vous demande de sélectionner le côté de l’escalier sur lequel le remplissage doit être créé. Puis saisir deux points dans la zone de saisie, option „de“ – „à“. Le remplissage est créé.
    Il est possible de définir l’épaisseur du remplissage dans ses données souches.
    Le réglage „Coupe Palier“ contient les deux options „Coupe d’onglet“ et „Coupe aplomb“ et permet de couper le remplissage à un palier à l’aide d’une coupe d’onglet ou d’une coupe aplomb. Si vous sélectionnez le réglage „Relié“, la pièce n’est pas coupée au palier.
    Les options „Référence en bas“ et „Référence en haut“ permettent de définir la référence de cours pour le remplissage.
    „Référence bas“ - option „M en gradins“: La face supérieure des marches ou l’arête avant des contre-marches servent de référence pour le remplissage. La face inférieure du remplissage est donc en gradins.
    Les réglages „Distance bas M“ et „Distance bas CM“ disponibles dans les options de « Distances/cintrages » permettent de saisir une distance entre le remplissage et la surface supérieure des marches/contre-marches. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite. Si le remplissage entre dans la marche/contre-marche, un façonnage est créé dans celle-ci.
    « Référence bas » - option « M Arête avant » : Le remplissage se réfère à l’arête avant de la marche.
    La face inférieure du remplissage s‘adapte donc à l’inclinaison de l’escalier.
    Le réglage „Distance bas“ disponible dans les options de « Distances/cintrages » permet de saisir une distance entre le remplissage et l’arête avant de la marche. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite.
    „Référence bas“ – option „M Arête arrière“: Le remplissage se réfère à l’arête arrière de la marche.
    La face inférieure du remplissage s‘adapte donc à l’inclinaison de l’escalier. Le réglage „Distance en bas“ disponible dans les options de « Distances/cintrages »permet de saisir une distance entre le remplissage et l’arête arrière de la marche. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite. Si le remplissage entre dans la marche/contre-marche, un façonnage est créé dans celle-ci.
    „Référence bas“ – option „Limon FS“: La face supérieure du limon sert de référence pour le remplissage. L’arête inférieure du remplissage s’adapte donc au cours de limon supérieur. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite et crée un façonnage dans le limon.
    Référence bas“ – option „Lisse FS“: La face supérieure de la lisse sert de référence pour le remplissage. L’arête inférieure du remplissage s’adapte donc au cours de la lisse supérieure. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite et crée un façonnage dans la lisse.
    Si aucune face n’est susceptible de servir de face de référence, le remplissage peut se référer à sa propre face avec le réglage « Référence bas » - option « Arête supérieure ». Le réglage „Distance bas“ permet de définir la largeur du remplissage à l’aide d’une valeur positive.
    „Référence haut“ – option „M Arête avant“: Cet option est utilisée, par exemple, si le remplissage sert également de main-courante. Le réglage „Direction“ qui n’est activé qu’en liaison avec l’option „M Arête avant“ permet de déterminer si la distance doit être calculée de manière verticale, de manière parallèle, avec garde-corps absolu parallèle ou avec garde-corps relative parallèle. Il reste à saisir la hauteur souhaitée dans le champ „Distance“.
    Référence haut“ – option „Lisse FI“: La face inférieure de la lisse sert de référence pour le remplissage. L’arête supérieure du remplissage s’adapte donc au cours de la lisse inférieure. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite et crée un façonnage dans la lisse.
    „Référence haut“ – option „MC FI“: La face inférieure de la main-courante sert de référence pour le remplissage. L’arête supérieure du remplissage s’adapte donc au cours de la main-courante inférieure. Lors d’une valeur positive, cette distance est agrandie, lors d‘une valeur négative, la distance est réduite et crée un façonnage dans la main-courante.
    „Référence haut“ – option „Arête inférieure“: La propre face inférieure du remplissage sert de référence. Avec la distance on définit la largeur du remplissage.
    Les options „Distance début“ et „Distance fin“ dans le réglage „Distances et cintrages“ permettent de saisir une distance entre le remplissage et la marche d’arrivée/de départ de l’escalier. Les options „Distance début poteau“ et „Distance fin poteau“ permettent de saisir une distance entre le remplissage et le poteau.
    On peut saisir une distance entre un coin d’escalier et le remplissage à l’aide des options „Distance début brisis“ et « Distance fin brisis ».
    Dans les options du cintrage, il est possible de définir un biseau (définition à l’aide des côtés X et Y) ou un cintrage avec un rayon pour les angles au début en bas, au début en haut, à la fin en bas ou à la fin en haut.
    La position du remplissage par rapport à l’axe du garde-corps peut être définie dans le champ „Position dans garde-corps » comme c’est possible pour les limons, main-courante et lisses. Définir aussi la face de référence. Les options „Intérieur“, „Extérieur“ et „Axe“ sont disponibles.
    Dans l’onglet „Exe“ on peut définir le raccord d’angle comme on peut le faire pour les limons, mains-courante et lisses.
    Il est possible de définir un type d’extrémité pour le début, pour la fin, en haut et en bas de la pièce dans l’onglet „Ext“ (Type d’extrémité). Des pinces, par exemple, peuvent ainsi être attribuées aux quatre côtés du vitrage.
    Les autres onglets sont identiques aux onglets des mains-courantes et des lisses.
    Un remplissage attribué à l’escalier ou créé automatiquement à l’aide d’un renvoi aux données souches peut être traité comme les limons, main-courante et lisses.
    Les fonctions de modification „Découper“ et „Ajouter“ sont disponibles. La fonction „Déplacer“ permet de modifier les courbes du remplissage. Cette courbe s’adapte automatiquement à chaque modification de l’arête de référence de la pièce. <Film Garde-corps en verre>

Calcul de charge

  • Le menu de transfert pour l'export statique au logiciel ACORD de la société ITech a été développé dans la version 20-1. Ce menu permet désormais de définir le chemin au logiciel ACORD installé, le chemin de sauvegarde et le nom de fichier.
    Le logiciel ACORD s'ouvre automatiquement dès qu'une pièce de construction (ou l'ensemble de pièces) du logiciel SEMA est exportée.

Interface DXF

  • L'option "Importer points" dans les préréglages (Alt+F7), rubrique "Données import/export" est exploitée correctement lors de l'import des fichiers DXF et DWG.

Import / Export IFC

  • Le nouvel onglet „IFC“ a été ajouté à tous les objets ayant l’onglet „ML“. Ce nouvel onglet contient les paramètres IFC standards „Nom“, „Description“, „Type d’objet“ (ancien onglet LM), « Type de pièce de construction, „Sous-type“ et „Définition du type“.
    Il est possible de saisir un texte libre ou de sélectionner une variable à l’aide d’un clic droit dans les champs „Nom“ et „Description“. Le champ „Type d’objet“ permet de saisir une information ultérieure à l’aide d’un texte libre ou d’une variable. Cela peut, par exemple, être utile quand il s’agit des types de pièce pour lesquelles aucun sous-type standardisé n’a été défini. Dans le champ „Type de pièce de construction“, on règle le type de pièce respectif. Ne sont disponibles que des types appropriés pour la pièce en question. Le type standard dans ce champ est „Automatique“. Un type de pièce est attribué automatiquement lors de l’export. Les pièces qui peuvent déjà être exportées avec un type de pièce défini (p.ex. toit, paroi, plancher, pièces de bois et couvertures) obtiennent automatiquement le type de pièce IFC correct. Un type de pièce IFC d’objet 3D général (IfcElementProxy) est attribué aux pièces qui n’ont pas encore un type de pièce IFC défini par SEMA. Il est possible de régler manuellement le type de pièce IFC souhaité pour ces pièces à l’aide d’un menu de sélection.
    Dans le champ „Sous-type“, un menu de sélection est activé pour certains types de pièce qui ont un sous-type défini. Exemple: Type de pièce „IfcMember“ (pièce individuelle): le sous-type „chevron“ ou „panne“ est disponible. <Film BIM avec SEMA - Développement de l'interface IFC>
  • L’option „Définition du type“ permet de regrouper des propriétés de pièce du même type. Exemple: „IfcWallType“. De nombreuses parois ont un renvoi à ce type (IfcWall). Il est possible d’attribuer des types différents aux parois extérieures et aux parois intérieures. Un type peut être déterminé dans les données souches du type. Pour certains types de pièce, il y a un menu de sélection analogue à celui du sous-type. Un type défini à l’aide de cette option prime sur le sous-type. Ce dernier devient inactif. Le réglage „notdefined“ dans la définition de type permet que le sous-type reste actif et peut être utilisé dans les données souches de la pièce. Le même vaut si aucune définition de type n’existe.
  • Il est possible de saisir une valeur libre dans les champs „Nom“, „Description“, „Identification“ et „Type d’élément“. Le champ „GlobalID“ est un champ d’information inactif dans lequel un ID sans ambiguïté est affiché. Un nouveau GlobalID est généré après chaque modification de la définition de type. Des PSets correspondants sont affichés dans les propriétés flexibles.
  • Des propriétés peuvent être attribuées librement à chaque pièce selon sa densité d’information et son but. Ces propriétés sont regroupées en paramètres Ifc standard et en Ifc Property Sets (abrégé: PSet). Les PSets sont des groupes contenant des propriétés spécifiques aux pièces respectives. Building Smart a non seulement défini des PSets généraux (Pset_WallCommon, Pset_WindowCommon, etc.), mais également des PSets avec des propriétés individuelles définies librement. <Film BIM avec SEMA - Développement de l'interface IFC>
    Les PSets sont listés par ordre alphabétique dans les paramètres standards sous l’onglet Ifc des pièces. Cliquer sur le signe „+“ devant le nom du PSets souhaité pour afficher les valeurs contenues. Toutes les valeurs et propriétés sont protégées en écriture. Avec un clic droit sur des informations individuelles vous pouvez définir ces informations comme variables. Ces variables peuvent être exploitées dans le dessin ou dans la liste de matériau. Pour faire cela, la rubrique „Ifc (standard+propriétés) a été créée pour les variables. Les variables des PSets se composent comme suit : @X-IFC-P{«PSetName«»AttributName»}@
    Les variables permettent par exemple de reprendre des valeurs des PSets existants dans l’onglet LM. Ces valeurs peuvent également être transférées dans la liste de matériau.
    Pour afficher des PSets des liens Ifc, la fonction de contrôle a été développée et est désormais disponible pour les pièces. Sélectionner la fonction „Contrôle“ - „Contrôle pièce (CTRL+4). Les données souches de chaque pièce marquée sont affichées. Dans les liens Ifc, cette fonction permet également d’afficher des PSets des composants individuels de ces liens. Ces composants sont coloriés dès qu’on y positionne le pointeur de la souris. Un clic sur l’objet suffit pour afficher les propriétés Ifc dans la fenêtre de contrôle.
  • Une nouvelle fonction a été ajoutée au dialogue de l‘import IFC. Cette nouvelle fonction s’appelle „Afficher prévisualisation oui/non“, son icône a été intégrée dans la barre d’outils supérieure de ce dialogue. Cette icône est active comme standard, une prévisualisation est créée automatiquement lors de l’import d’un fichier IFC. Si vous importez un fichier IFC très grand, il peut être utile de désactiver la prévisualisation et de sélectionner manuellement les types d’étage ou de pièces souhaités dans les étages ou les pièces, par exemple. Si vous activez ensuite la prévisualisation, ne sont affichés que les types sélectionnés. Il est également possible de démarrer l’import sans prévisualisation ou lien Ifc.
    Il y une autre nouvelle icône dans la barre d’outils du dialogue d’import. Cette icône permet de colorier les pièces des fichiers IFC dans la prévisualisation en couleurs originales. Cette icône est activée comme standard. Si aucune couleur n’est définie pour les pièces, celles-ci sont représentées en blanc. Si on désactive l’icône, les couleurs de pièce SEMA sont utilisées. (IfcRoof, IfcSlap (Roof) rouge, IfcBeam, IfcColumn, IfcMember brun etc.)
    Ces réglages (activation/désactivation) sont conservés. <Film BIM avec SEMA - Développement de l'interface IFC>
    Lors de l’import des fichiers IFC, les pans de toit SEMA peuvent être créés de deux manières différentes. Cela dépend du programme d’origine de ces fichiers IFC. Pour obtenir un résultat optimal, la nouvelle option „Pan de toit – pan de toit Ifc face inférieure / face supérieure“ a été intégrée qui permet de sélectionner la surface inférieure ou supérieure du corps de toit. Le pan de toit sera créé sur cette surface.
    Les pièces importées sont marquées par le signe „(*)“ dans les données souches.
  • Il y d’autres nouvelles options pour l’export IFC. On peut sélectionner si l’on ne veut exporter que les pièces marquées ou visualisées. Il faut cependant noter que, malgré cette sélection, le programme doit exporter automatiquement les pièces principales auxquelles appartiennent les pièces marquées/visualisées. Exemple: Une pièce bois de paroi est marquée/visualisée. Le corps de paroi est également exporté étant donné que la pièce bois est liée à cette paroi. <Film BIM avec SEMA - Développement de l'interface IFC>
  • Le gestionnaire d’étages a été développé pour faciliter l’échange de données entre des programmes différents via IFC. Il y a une nouvelle colonne qui s’appelle „Étage“ et qui permet de regrouper un étage de paroi et un étage de plancher. Il est également possible de structurer les étages selon vos propres besoins (indépendamment de l’export IFC). Exemple: Division d’une maison avec sept étages SEMA:

      Étage   Désignation étage
      Étage mansardé   Chevronnage
      Étage mansardé   Étage mansardé Parois
      Étage mansardé   Étage mansardé Plancher
      Rez-de-chaussée     Rez-de-chaussée Parois
      Rez-de-chaussée   Rez-de chaussée Plancher  
      Sous-sol   Sous-sol Parois
      Sous-sol   Dalle

  • Les étages SEMA sont regroupés en étages identiques lors de l’export IFC. Les parois et les planchers d’un étage importé sont attribués aux étages correspondants dans SEMA (étage de paroi, étage de plancher). Vous trouverez le nom d’étage dans la colonne „Étage“ (p.ex. Étage mansardé), les étages figurent dans la colonne „Désignation étage“ (p.ex. „Étage mansardé Parois“, „Étage mansardé Plancher“.
    Pour créer ou modifier un étage il suffit de saisir le nom de l’étage. Il est possible de sélectionner les étages à l’aide d’un menu de sélection pour éviter des erreurs d’écriture des noms d’étage.
    Il n’est pas obligatoire d’utiliser la colonne „Étage“, on peut continuer à travailler avec les étages SEMA. <Film BIM avec SEMA - Développement de l'interface IFC>
  • Il est désormais possible d’attribuer les parois, les plancher, les portes et les fenêtres importés aux données souches. Précondition: Le nom dans la définition du type doit être identique au nom des données souches. Le répertoire de données souches correspondant doit être réglé comme répertoire actif.

This website uses cookies

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our Cookie Policy.

Some cookies on this site are essential, and the site won't work as expected without them. These cookies are set when you submit a form, login or interact with the site by doing something that goes beyond clicking on simple links.

We also use some non-essential cookies to anonymously track visitors or enhance your experience of the site. If you're not happy with this, we won't set these cookies but some nice features of the site may be unavailable.